BIENVENUE A STANFORD
Virtus Vinctis (Le courage vainc) aime cultiver le mystère. Qui sont-ils ? Quelle influence ont-ils réellement ? Vous avez très peu de détails. Ils semblent être partout, ils voient tout, rien ne leur échappe. Les preuves de l'existence de cette obédience remontent à la naissance même de l'université de Stanford. On murmure quelques noms de personnages illustres l'ayant intégrée tels que J.F. Kennedy, Herbert Hoover, Larry Page et Sergueï Brin : fondateurs de Google, ou encore Evan Spiegel : fondateur de Snapchat(...) INFORMATIONS Votre pseudo doit contenir un prénom et un nom, aucune initiale n'est acceptée.
Aucun nombre de ligne n'est demandé dans le jeu. Cependant, un bon niveau de français est exigé.
Ne négligez surtout pas les annexes, elles sont importantes pour une bonne compréhension du jeu et de l'environnement dans lequel évolue votre personnage.
Virtus Vincit a ouvert ses portes le 17/05/2014.


CONTEXTE | CONCEPT | GROUPES | STANFORD | INVITES
MINI-SCENARIOS | PRESENTATION | BOTTIN | SUGGESTIONS | ACTUALITE

ALEXA MORTON
FONDA | MP
△ Backflip/Elise
PrésenteMon image

GABRIEL EPSTEIN
FONDA | MP
△ SNUFF/Isabelle
PrésenteMon image

OWEN KEARNEY
ADMIN | MP
△ INK PANTHERS
Andréa
Présence réduiteMon image

MOIJA FEARLESS
MODO | MP
△ Wistful/Pauline
PrésenteMon image

ELEANOR GRAY
MODO | MP
△ Hypnotised
Emeline
PrésenteMon image
L'EQUIPE DE VIRTUS VINCIT
N'hésitez pas à nous contacter si besoin!




VIRTUS VINCIT
week-end d'integration
VOUS Y RENDRE
INDICES TEMPORELS Le jeu commence en AOUT 2014. C'est le début d'une nouvelle année. La rentrée des classes.
LA METEO LOCALE L'après-midi, il fait entre 25° et 30°C. Le soleil est au rendez-vous, c'est encore l'été alors profitez-en !
LES FORUMS PARTENAIRES
▯▯▯▯▯
© VIRTUS VINCIT L'intégralité du forum (concept, design, etc.) appartient à ses créateurs. Merci de bien vouloir respecter leur travail. Toute copie sera sanctionnée.
BIENVENUE SUR VIRTUS VINCIT
Nous vous rappelons que le RP se situe actuellement en Août 2014 pour la rentrée des classes.

Partagez | 
 

 la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:07

LISBETH HOPSLYNN
Prénoms Ses parents la nommèrent Elisabeth, prénom qui finalement se transforma en un simple " Lisbeth " au fil du temps. Aujourd'hui son père est le seul à encore l'appeler par son prénom entier.Nom Hopslynn, un nom connu de l'université puisque c'est aussi le nom de son père travaillant ici comme professeur de Théologie. Il intervient aussi parfois dans d'autres matières des sciences humaines. Âge dix neuf ans. Date de naissance un certain premier janvier. Lieu de naissance ici même à Palo Alto, c'était plus facile pour son père d'être juste à côté de l'université dans laquelle il travaille. Origines américaines et australiennes ( de sa mère. ) Nationalité Américaine Années d'études troisième annéeSpécialité elle étudie les langues étrangères, particulièrement le français mais aussi d'autres langues comme l'espagnol et des langues mortes, le latin et le grec. Elle suit en parallèle des études psychologie. Finalement entre psychologue et traductrice/interpête, elle ne sait que choisir. Club et/ou équipe Elle participe au club chrétien Cardinal Life, s'est récemment inscrite au club d'art et est aussi dans le sport club car elle pratique la gymnastique. Moyen de financement C'est son papa qui paye. Après tout il est prof ici, il peut bien faire ça. On dit d'ailleurs qu'elle a reçu une aide de la part de l'établissement car son père y est professeur. Statut amoureux célibataire, innocente et vierge. ( ah bon ? ) Orientation sexuelle hétérosexuelle, le corps des hommes la fait rêver.
Qualités  attentive, à l'écoute des autres + sincère et entière + souriante, douce et sociable + sportive + studieuse + ambitieuse et perfectionniste.
Défauts a peu confiance en elle + sensible + jalouse + rancunière + parfois naive et faible ( surtout avec les hommes ) + arrogante et peste quand on s'en prend aux gens qu'elle aime.

SA FAMILLE (+) Lisbeth est fille unique. Ses parents l’ont eu assez tard, après de nombreuses années de réflexion et d’hésitations. Non pas qu’ils ne voulaient pas d’enfant, mais une terrible épreuve avait bouleversé leur  vie : la mort de leur première fille. Lisbeth aurait donc dû avoir une grande sœur et, même si elle est née après son décès et ne l’a donc jamais connu, c’est quelque chose qui reste gravé dans son cœur : elle a l’impression de devoir faire le bonheur de ses parents, quoi qu’il lui en coute. Son père, il est professeur de théologie à l’université de Stanford depuis des années déjà et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a voulu à tout prix que sa fille intègre cette école de prestige. Et puis au moins ici, il pouvait garder un œil sur elle. SON ÉDUCATION (+) Ses parents ont toujours été assez strictes et assez religieux. La messe tous les dimanches, Lisbeth, elle a toujours connu ça. SES ÉTUDES (+) Si son père rêvait qu’elle étudie la théologie tout comme lui Lisbeth a prétexté ne pas vouloir l’avoir comme professeur. Elle, ce qu’elle rêvait, c’était d’étudier la psychologie. Comprendre ce qui pouvait bien se passer dans la tête des autres, c’était son truc. Et puis, en plus de ça, elle a aussi décider de suivre des études en langue étrangère parce que, si elle ne se dirige pas faire la psychologie plus tard cela la tente bien d’être traductrice ou interprète, journaliste même, pourquoi pas.  SES PASSIONS (+) Elle aime lire, écrire. Ce sont deux activités qu’elle a toujours apprécié, un moyen pour elle de s’évader dans un autre monde et de rêver un peu. Dans son sac, elle a d’ailleurs toujours son journal intime, dans lequel elle raconte ses journées, ses sentiments, ses envies. L’art en général lui plait beaucoup ; la photographie, la peinture ou même le dessin. En fait, elle n’est pas hyper douée dans ce domaine mais aimerait justement apprendre, ceux qui savent dessiner tout ce qu’ils ont en tête la fascine. le sport, elle aime beaucoup ça aussi. D'ailleurs, elle pratique régulièrement la gymnastique et fait des joggins dès qu'elle le peut. SA FEMINITÉ(+) Ses parents lui ont toujours dit que la mode, le maquillage et ce genre de choses n’étaient que superflus. Néanmoins, Lisbeth a toujours voulu être féminine et ressembler à ces filles que l’on voit dans les magazines. Ayant peu de confiance en elle,  le temps qu’elle passe tous les matins dans sa salle de bain lui permet de se sentir belle un minimum. Une chose qu’elle aime particulièrement même si elle ne l’avouera pas : c’est la lingerie. Elle trouve que les sous-vêtements représentent la féminité par excellence mais elle a toujours du se cacher lorsqu’elle va en acheter puisque pour ses parents ce n’est pas utile, sachant qu’elle n’a pas d’homme dans sa vie ( et surtout dans son lit. ) Pour Lisbeth, c’est quelque chose qui lui donne étonnamment confiance en elle. SES EXCÈS (+) Elle fait rarement la fête. Elle, elle est plutôt du genre à rester dans sa chambre pendant que les autres s’amusent. Pourtant, elle aimerait bien être ce genre de filles qui dansent sur la piste jusqu’au bout de la nuit. Le problème c’est qu’elle n’a pas assez confiance, qu’elle a peur d’être ridicule et que ses parents lui ont toujours dit que c’étaient les filles faciles qui faisaient ce genre de choses. Alors quand il lui arrive de sortir, il lui arrive souvent de boire un peu trop et de devenir une autre fille. Dans ces moments-là elle danse, elle rit, elle bouge, elle se sent belle, elle se sent bien. Et oui, elle devient une fille facile, qui se laisse entrainer par des hommes. Finalement, sa mère avait peut-être raison ; c’est ce qu’elle se dit à chaque fin de soirée et c’est pourquoi elle regrette d’être obligée de boire pour se décoincer.  SON CARACTERE (+) Lisbeth elle peut énerver, parce qu’elle semble réussir tout ce qu’elle entreprend. Dans ses études en tout cas, elle a toujours brillé. Il faut dire qu’elle est du genre à s’enfermer pendant des heures pour réviser, c’est une vrai bosseuse qui a toujours peur d’échouer. Elle a d’ailleurs cette peur dans  tous les domaines parce qu’ elle n’a pas vraiment confiance en elle. Sensible, elle prend très mal les critiques, même minime et il lui arrive de pleurer souvent, parfois même sans qu’elle ne sache pourquoi. Elle est toujours à l’écoute des autres, là est sans doute l’une de ses plus grandes qualités et c’est aussi pour cette raison qu’elle étudie la psychologie : elle aime aider, écouter : c’est une oreille attentive et fidèle, qui ne répétera vos secrets à personne. Elle est une amie fidèle, les gens qu’elle a aimé elle ne les oublie jamais, elle a d’ailleurs parfois du mal à tirer un trait sur des relations passées. Elle est plutôt du genre à fuir les problèmes plutôt que de les affronter parce qu’elle a peur de la confrontation, peur de se faire du mal ; mais elle peut devenir une véritable peste quand on s’en prend à quelqu’un qu’elle aime. Quand elle a vraiment mal, elle se referme comme une huitre ; elle peut aussi, dans ces moments là, vous balancer les pires vacheries à la gueule parce que pour elle, c’est tout ce que vous méritez. [i]En fait c’est une fille entière et sincère, le genre de fille qu’on déteste difficilement, le genre qu’on aimerait être. [/i ] LES GARCONS (+) Pour eux, elle parait souvent inaccessible. Elle qui est la fille du professeur très religieux de Théologie, elle qui va le dimanche à la messe et qui est dans le club chrétien. Tout le monde sait qu’elle est vierge mais certains savent qu’il lui arrive de ne pas être si innocente que ça. Le désir charnel, elle l’a au creux de son ventre dès qu’un homme l’approche d’un peu trop près. Elle résiste pour ne pas décevoir ses parents, elle résiste parce qu’elle sait qu’elle doit se réserver pour quelqu’un qui l’aimera vraiment ; pas n’importe qui, pas un homme de passage. Mais il y a des jours où, finalement, elle a beaucoup de mal à résisté. Plusieurs fois, elle s’est retrouvée nue dans les bras d’un homme avant de s’enfuir en courant quand elle se rendait compte de ce qu’elle était en train de faire. Vierge, elle l’est encore car jamais elle n’a été plus loin que des préliminaires. Mais combien de temps résistera-t-elle encore ?  N’ayant pas confiance en elle, elle se sent toute chose comme  un homme touche son corps et lui dit qu’elle est belle. Mais de toute façon elle a tellement peur, peur de mal faire, d’être ridicule. Alors ces hommes qui lui plaisent et à qui elle plait, elle essaye tant bien que mal de les éviter alors que son corps à tout au contraire envie de s’en approcher. SES ENVIES SECRETES ET INAVOUEES + Lisbeth, elle a envie d'être le genre de fille pleine de confiance en elle. Celles qui ont tous les mecs à leur pied, celles qui dansent sur la piste jusqu'au bout de la nuit, celles qui sont tellement belles qu'on ne peut rien leur refuser. Elle donnerait beaucoup pour être populaire et pour avoir la chance d'être une fille qui compte, qui compte vraiment. Ce dont elle rêve aussi, c'est de trouver le grand amour. Elle a l'impression d'avoir besoin d'un homme, de quelqu'un a qui elle pourra faire drs câlins, de quelqu'un qui pourra la rassurer et la faire se sentir forte .. Et elle espère qu'un jour elle le trouvera.
Quel genre d'élève êtes-vous?
La studieuse. Celle qui travaille dure, celle qui étudie à la place d'aller faire la fête. Lisbeth, elle a toujours voulu que ses parents soient fiers d'elle alors elle fait tout pour ne pas les décevoir et tout pour réussir. En plus, puisque son père est professeur ici, il sait facilement si sa fille réussit ou non. Bref, en cours Lisbeth c'est la fille qui ne se fait pas vraiment remarquer mais qui est l'une des plus intelligentes.

Que font vos parents?
Sa mère est professeur des écoles et son père est professeur ici même, à l'université de Stanford dans les sciences humaines : en théologie.

Pouvez-vous nous dire quelque chose sur votre famille?
Lisbeth est fille unique. Ses parents l’ont eu assez tard, après de nombreuses années de réflexion et d’hésitations. Non pas qu’ils ne voulaient pas d’enfant, mais une terrible épreuve avait bouleversé leur  vie : la mort de leur première fille. Lisbeth aurait donc dû avoir une grande sœur et, même si elle est née après son décès et ne l’a donc jamais connu, c’est quelque chose qui reste gravé dans son cœur : elle a l’impression de devoir faire le bonheur de ses parents, quoi qu’il lui en coute. Son père, il est professeur de théologie à l’université de Stanford depuis des années déjà et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a voulu à tout prix que sa fille intègre cette école de prestige. Et puis au moins ici, il pouvait garder un œil sur elle.

Racontez-nous une anecdote de votre vie.
Faut-il vraiment parler de ce soir là, il y a quelques semaines, où elle a décidé de boire pour se décoincer lors d'une soirée et où elle a finit dans les bras d'un homme ? non, sans doute pas. Surtout si l'on sait qu'elle s'est enfui en courant avant qu'il ne couche ensemble puisqu'elle est vierge et qu'elle veut le rester. A moins que ça soit ses parents qui le veuillent, et non elle ...

Parlez-nous de vos inspirations et de vos ambitions? Pour quoi vous levez-vous chaque matin? Qui désirez-vous devenir ? Lisbeth, elle aimerait être ce genre de fille pleine de confiance en elle qu'elle voit tous les jours. Celle qu'elle voit draguer des garçons sans crainte, celle qu'elle trouve tout simplement magnifique. Elle se dit qu'elle n'arrivera jamais à leur niveau mais pourtant, ça serait peut être l'un de ses plus grands désirs. Si ses parents savaient ça, sans doute qu'ils se diraient s'être trompés lors de son éducation. Mais ce n'est pas juste ça ; Lisbeth, elle vit pour les petits moments de bonheur entre amis, elle vit pour devenir quelqu'n même si elle ne sait pas vraiment encore qui et elle vit pour trouver le grand amour parce qu'elle rêve de ça, plus que tout autre chose.

Vous avez sûrement entendu parler de Virtus Vincit. Qu'en pensez-vous? Et jusqu'à où êtes-vous prêt à aller ? Ca l'excite autant que ça l'effraie. Quelque part, elle se dit que réaliser les missions qu'elle pourrait recevoir serait comme un challenge pour elle, peut être que ça la ferait grandir et qu'enfin elle pourrait devenir une fille forte et confiante. Alors elle ne sait pas vraiment comment elle réagira quand sa première mission arrivera mais elle se dit que cela sera peut être une opportunité pour devenir quelqu'un d'autre que la fille du professeur de théologie, que la fille vierge et si innocente. Finalement, elle aimerait bien qu'un jour, ça la fasse devenir quelqu'un d'autre.


HORS JEU ~ INFORMATIONS
prénom Léa ! pseudo il est pas très connu sur la toile, je pense pas que ça vous dira quelque chose    pays La france pardi, il fait trop chaud aujourd'hui d'ailleurs ( et pourtant, je suis dans le nord !   ) où avez-vous connu le forum? bazzart bien sur ! présence je passe tous les jours, par contre pour le rp cela dépendra des périodes. En plus je passe le bac français et sciences ( en épreuve anticipés ) dans un mois tout juste, alors j'avoue que je vais devoir bosser quand même    suggestions ou commentaires à part dire que c'est trop beau  trop tentant trop génial ?   type de personnage inventé avatar kristina bazan groupe niveau 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:07

   
Lisbeth Hosplynn
 
   
   
Ta peau contre sa peau, ta bouche contre la sienne, ton corps qui en veut plus, qui ne fait qu’en demander plus. Les palpitations de ton cœur s’accélère à une vitesse que tu n’aurais pas pu imaginer possible et tes complexes s’envole en un gémissement. Tu n’es plus la Lisbeth  que tout le monde connait. Tu n’es plus celle qui part à la messe tous les dimanches, celle qui a été éduqué par deux parents religieux, celle qui préfère étudier plutôt que sortir en boite. Tu es celle qui se déshabille devant un homme que tu connais à peine parce qu’il te plait et parce que, visiblement ... tu lui plais aussi. En quelques minutes, tu es devenue la femme que tu fuis, celle que tu ne veux surtout pas laisser sortir, celle que ta mère appellerait «  fille facile » et celle qui se ferait renier par ton père. T’es une idiote de t’être laissée emporter là-dedans une fois encore, parce que c’est pas la première fois que ton corps décide à ta place. Ou plutôt à la place de ta raison, à la place des principes qu’on t’a inculqué. Parfois, tu aimerais bien être née dans une autre famille et avoir pu faire tout ce que tu voulais : tout serait sans doute bien différent aujourd’hui. Mais tu es  Lisbeth Hopslynn et tu n’as rien à faire là ; nue dans les bras d’un inconnu. Tu dois fuir, maintenant, sans attendre qu’il soit trop excité pour ne plus te demander ton avis. « Écoute je .. » Tu le repousses, il te regarde avec un visage à la fois interrogateur et plein d’envie, un visage qui veut clairement dire qu’il se fou complètement de ce que tu as à lui dire et qu’il veut simplement te faire l’amour. Alors il recommence à t’embrasser avant que tu n’ais le temps de parler ; ses doigts commencent à trop parcourir ton corps et toi, tu commences à trop aimer ça. « Laisse-moi tranquille. » Tu le repousses et te lève d’un bond. Tes vêtements, tu les attrapes et les enfiles en vitesse. Lui il ne comprend pas, tu l’entends prononcer un vulgaire «  salope » quand tu claques la porte. Il doit sans doute se dire que tu as joué avec lui. Pourtant ce n’est pas de ta faute, tu as juste des envies trop fortes, à l’encontre de tout ce que tu as appris.
Revenir en haut Aller en bas
Alexa Morton
SUBLIME PRINCESS OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : backflip / elise
Messages : 1188
Avatar : Cora Keegan
© crédits : backflip
Logement : Résidence Universitaire, chambre F1

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:09
OH KRISTINA I love you
je te la réserve
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche.
et ton pseudo il est keeewl  I love you 

_________________

Avec toi, la vie était épuisante, mais la télé restait éteinte.
Et tout était possible. Tout.
À condition de ne jamais lâcher ta main...

Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t36-desertee-de-ses-yeux-je-suis-c http://virtus-vincit.1fr1.net/t124-lately-i-ve-been-i-ve-been-losing-sleep
Owen Kearney
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : INK PANTHERS™
Messages : 421
Avatar : felix bujo, le divin.
© crédits : aeroplane.
Logement : chambre H1 (ru).

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:11
BAZAN, ELLE EST BELLE    
bienvenue   
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t41-untitretoutconcom#426 http://virtus-vincit.1fr1.net/t127-la-connerie-c-est-la-decontraction-de-l-intelligence
Invité
Invité


MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:52
meeeerci vous deux   je ne connais ni l'un ni l'autre de vos avatars ( honte à moi   ) mais ils sont canooons ( et je bave devant le torse d'Owen, comme toutes les filles qui passeront par là, avouons le    )
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Gray
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : hypnotised / emeline
Messages : 246
Avatar : isabelle cornish
© crédits : gentle heart

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:54
Elle a l'air très jolie cette fille shame on me, je ne la connais pas Arrow
Bienvenue parmi nous en tout cas et bon jeu sur VV I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t40-keep-it-classy-never-trashy-ju
Invité
Invité


MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:58
cornish, elle est superbe sur ton avatar je trouve   les blondes vaincront   ( même si je suis brune en vrai mais bon, justement   )
Revenir en haut Aller en bas
Moija Fearless
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : Wistful / Pauline
Messages : 369
Avatar : la skriver
© crédits : avatar (applestorm)
Logement : chambre universitaire avec Zoé Blossom (F2)

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 16:59
Kristina j'ai hésité avec elle pendant un petit moment,elle est vraiment trop jolie   
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche  Very Happy 

_________________

Not A Bad Thing.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t38-she-s-like-the-wind http://virtus-vincit.1fr1.net/t140-shot-me-down-bang-bang-moija#900
Alexa Morton
SUBLIME PRINCESS OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : backflip / elise
Messages : 1188
Avatar : Cora Keegan
© crédits : backflip
Logement : Résidence Universitaire, chambre F1

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 17:00
LES BLONDES VAINCRONT ! I AGREEEE !   

_________________

Avec toi, la vie était épuisante, mais la télé restait éteinte.
Et tout était possible. Tout.
À condition de ne jamais lâcher ta main...

Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t36-desertee-de-ses-yeux-je-suis-c http://virtus-vincit.1fr1.net/t124-lately-i-ve-been-i-ve-been-losing-sleep
Eleanor Gray
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : hypnotised / emeline
Messages : 246
Avatar : isabelle cornish
© crédits : gentle heart

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 17:12
Merci Lis Je suis aussi d'accord! Team blonde   
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t40-keep-it-classy-never-trashy-ju
Invité
Invité


MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Sam 17 Mai - 18:26
franchement faudra trop faire un club de blondes là, on serait trop canon    
et merci Moija Josephine est super joliiie aussi   
Revenir en haut Aller en bas
Alexa Morton
SUBLIME PRINCESS OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : backflip / elise
Messages : 1188
Avatar : Cora Keegan
© crédits : backflip
Logement : Résidence Universitaire, chambre F1

MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    Dim 18 Mai - 17:24
VALIDATION

Oh elle est trop mignonne ta Lisbeth. Alexa va lui apprendre à draguer les garçons t'inquiètes (et même à coucher avec ! ) Allez, je te valide et je te souhaite bon jeuu !


TU ES VALIDE(E) ⊰ Ca y est, ta fiche est terminée et tu peux rejoindre le jeu. Avant ça, voila le chemin à suivre :

Après ça tu pourras créer ta FICHE DE LIENS et une fois que tu auras posté ton premier rp, tu pourras venir demander ta première mission. Bon jeu

_________________

Avec toi, la vie était épuisante, mais la télé restait éteinte.
Et tout était possible. Tout.
À condition de ne jamais lâcher ta main...

Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t36-desertee-de-ses-yeux-je-suis-c http://virtus-vincit.1fr1.net/t124-lately-i-ve-been-i-ve-been-losing-sleep
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.    
Revenir en haut Aller en bas
 

la douceur qui fascine, le plaisir qui tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Japon douceur
» le cadeau pour "au plaisir gustatif".
» Minidoux £ Un peu de douceur dans ce monde de brut
» [Nocturne] Mise en page
» tisane sapino gratuite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRTUS VINCIT △ THIS GAME IS GONNA KILL YOU :: HORS JEU :: LES ARCHIVES :: présentations-