BIENVENUE A STANFORD
Virtus Vinctis (Le courage vainc) aime cultiver le mystère. Qui sont-ils ? Quelle influence ont-ils réellement ? Vous avez très peu de détails. Ils semblent être partout, ils voient tout, rien ne leur échappe. Les preuves de l'existence de cette obédience remontent à la naissance même de l'université de Stanford. On murmure quelques noms de personnages illustres l'ayant intégrée tels que J.F. Kennedy, Herbert Hoover, Larry Page et Sergueï Brin : fondateurs de Google, ou encore Evan Spiegel : fondateur de Snapchat(...) INFORMATIONS Votre pseudo doit contenir un prénom et un nom, aucune initiale n'est acceptée.
Aucun nombre de ligne n'est demandé dans le jeu. Cependant, un bon niveau de français est exigé.
Ne négligez surtout pas les annexes, elles sont importantes pour une bonne compréhension du jeu et de l'environnement dans lequel évolue votre personnage.
Virtus Vincit a ouvert ses portes le 17/05/2014.


CONTEXTE | CONCEPT | GROUPES | STANFORD | INVITES
MINI-SCENARIOS | PRESENTATION | BOTTIN | SUGGESTIONS | ACTUALITE

ALEXA MORTON
FONDA | MP
△ Backflip/Elise
PrésenteMon image

GABRIEL EPSTEIN
FONDA | MP
△ SNUFF/Isabelle
PrésenteMon image

OWEN KEARNEY
ADMIN | MP
△ INK PANTHERS
Andréa
Présence réduiteMon image

MOIJA FEARLESS
MODO | MP
△ Wistful/Pauline
PrésenteMon image

ELEANOR GRAY
MODO | MP
△ Hypnotised
Emeline
PrésenteMon image
L'EQUIPE DE VIRTUS VINCIT
N'hésitez pas à nous contacter si besoin!




VIRTUS VINCIT
week-end d'integration
VOUS Y RENDRE
INDICES TEMPORELS Le jeu commence en AOUT 2014. C'est le début d'une nouvelle année. La rentrée des classes.
LA METEO LOCALE L'après-midi, il fait entre 25° et 30°C. Le soleil est au rendez-vous, c'est encore l'été alors profitez-en !
LES FORUMS PARTENAIRES
▯▯▯▯▯
© VIRTUS VINCIT L'intégralité du forum (concept, design, etc.) appartient à ses créateurs. Merci de bien vouloir respecter leur travail. Toute copie sera sanctionnée.
BIENVENUE SUR VIRTUS VINCIT
Nous vous rappelons que le RP se situe actuellement en Août 2014 pour la rentrée des classes.

Partagez | 
 

 Say little and do much. (Eved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Say little and do much. (Eved)   Dim 18 Mai - 21:22


YOKHEVED&GABRIEL
אומר מעט ועושה הרבה.
Say little and do much.


Il pouvait certainement compter sur les doigts d'une main les femmes qu'il respectait entièrement. Il n'y avait en là rien de machiste selon lui. Au contraire. Il tenait en estime celles qui n'avaient pas besoin qu'un homme leur disent comment se comporter et qui n'avaient pas peur de vivre libre. Ou peut-être avaient-elles peur mais elles agissaient quand même. C'était encore plus courageux. Yokhéved faisait partie de ces femmes. Sa cousine était devenue un personnage important de son quotidien depuis son arrivée à Stanford. Ils partageaient une famille et tous les défauts de celle-ci mais également des idées, telle que l'écologie. Leur mois en Israël n'avait pas exactement pris la tournure prévue, même s'il avait été fait des mêmes éléments que d'ordinaire : de la famille, de la musique, des commérages, des conversations sur les futurs mariages... Mais la révélation d'Eved avait causé un drame que Gabriel avait, de toute façon, imaginé inévitable. Il aimait leurs racines, il aimait leurs parents proches ou lointains, mais il connaissait les limites de leur tolérance. Leur ouverture d'esprit restait étroite. Il n'avait pas pu la voir après la terrible soirée. Elle s'était échappée, envolée, et personne n'avait plus prononcé son prénom dans la maison de la grand-mère, comme si elle n'avait jamais existé. Il avait essayé de leur faire entendre raison. Sans succès. Yokhéved n'était personne. Yokhéved était bannie.
Ils étaient à présent sur le toit du bâtiment des clubs, là où se trouvait le potager de Saving Planet Earth. Le Soleil californien tapait gentiment et il parcourut des yeux les plantes. Généralement quelqu'un venait les arroser tout l'été mais on ne prenait pas autant soin d'elles que lorsque les étudiants étaient là. Il se tourna vers Eved. « On a du boulot. » lâcha-t-il en un soupir. Il ouvrit la poche avant de son sac à dos et en sortit un joint et un briquet. C'était cette fameuse herbe qu'il cultivait avec AJ, parfaite. Ca n'avait rien de méchant cette petite activité, ils n'avaient pas le désir d'en faire un business, c'était pour eux et leurs proches. C'était tout. Il l'alluma, tira un peu dessus puis le passa à sa cousine en lui adressant un léger sourire. Ils n'avaient pas tellement parlé sur le chemin vers le toit. Ca ne faisait rien. Il n'était pas toujours très loquace. Il ne se sentait pas gêné face au silence. Encore moins avec elle. Accroupi derrière son sac, il attrapa deux paires de gants qu'il avait amenés pour l'occasion et tapa doucement le mollet de la jeune femme avec l'une d'elles pour qu'elle la prenne.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Lun 19 Mai - 16:56
Gabriel & Yokhéved ✻ say little and do much
Elle n'oublierait jamais les vacances qu'elle venait de passer. Jamais. Il y a dans la vie des évènements qui nous marquent plus que d'autres. Se faire bannir de sa famille, c'est comme être marquée au fer rouge, on oublie pas. Jamais. Elle n'oublierait pas leur regard, leur dégout. Le diable se serait incarné en elle qu'ils auraient eu les mêmes expressions. Bon, elle exagérait peut-être, mais c'était le sentiment qu'elle avait. Bannie. Elle n'avait jamais prit toute la mesure de ce mot avant qu'il s'applique à elle. Cela aurait tout aussi pu être un synonyme de morte. Parce que c'était ça à leur yeux, elle n'existait plus. Simplement parce qu'elle avait refusé de vivre plus longtemps dans le mensonge. Un mensonge que YHWH lui même ne condamnait pas. Seule, après s'être enfuie, elle avait beaucoup prié et elle avait aussi beaucoup étudié la Torah. Mais elle savait que cela n'aurait pas beaucoup d'importance de mentionné que, si un homme n'était pas autorisé à partager le lit d'un autre homme, rien n'était écrit concernant les femmes. Leurs esprits étaient trop fermer pour concevoir qu'une telle abomination puisse être acceptée par Elohim. Ainsi elle était bannie. Son père lui avait envoyé une lettre, lui expliquant qu'il l'aimait toujours, qu'il continuerait à payer pour ses études et à communiquer avec elle -principalement par lettre-, mais qu'il ne pouvait plus subvenir à ses besoins quotidiens, refusant de s'attirer les foudres de toute la famille. Alors elle n'avait plus que Gabriel, qui lui ne la jugeait pas, qui lui l'acceptait telle qu'elle était.

C'était avec lui qu'elle se retrouvait au potager de saving planet earth et elle ne s'était pas tellement montrée bavarde sur le chemin, gardant toute de même sur ses lèvres un léger sourire. Pour ceux qui ignoraient ce qu'il s'était passé, elle était toujours la Yokhéved souriante et pleine de vie. Elle ne voulait pas leur en parler. Ils n'auraient pas compris. Le jardin n'était pas aussi beau que lorsque les étudiants l'avaient laissé. Certes il avait été arrosé, mais cela ne faisait pas tout. S'occuper d'un potager cela demandait du temps et du coeur. Mettre un peu d'eau tous les jours cela permettait simplement de garder les plantes et légumes en vie, pas de les faire rayonner comme pendant le reste de l'année. Ils avaient donc du travail. Gabriel en était venu à la même conclusion et elle ne pu qu'acquiescer. Mais avant le travail, un petit peu de détente. Elle prit le joint qu'il lui tendait sans même vraiment réfléchir, le portant aussitôt à ses lèvres. Elle était heureuse de retrouver Gabriel et son herbe. Plus Gabriel que son herbe, mais l'herbe l'aiderait à ne plus penser aux évènements fâcheux de l'été. « Ton herbe m'a manquée pendant les vacances. ». Elle gardait son sourire, un peu mystérieux. Même s'ils en avaient eu, Yokhéved n'aurait jamais accepté de fumer alors qu'elle était avec sa famille. Déjà qu'elle se cachait pour fumer de simple cigarette. Elle enfila alors les gants qu'il lui avait tendu tout en s'agenouillant près de lui. « On devrait planter quelques Iris et Pensées dans le coin là bas, il me paraît un peu triste. ». Elle montra d'un signe de tête un coin de terre un peu plus loin qui avait l'air d'être simplement remplis de mauvaises herbes. Elle le regarda ensuite en lui tendant la main. C'est lui qui était venu avec un sac à dos, c'est lui qui avait les outils. Elle, elle était venue les mains dans ses poches avec sa volonté, ce qui était déjà bien non ?

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Lun 19 Mai - 19:53


YOKHEVED&GABRIEL
אומר מעט ועושה הרבה.
Say little and do much.


Il sourit à sa remarque sur son herbe. Essayer d'en amener en Israël, ou dans n'importe quel pays d'ailleurs, aurait été d'une stupidité sans nom. On ne prenait pas ce genre de risques avec les douaniers. Et puis, il considérait ce mois annuel à Jérusalem comme un retour aux sources nécessaire. Il oubliait son côté américain pour retrouver le petit israélien qu'il avait été. Il en oubliait même son anglais et favorisait l'hébreu, à part lorsqu'il envoyait un message à Alexa ou AJ, par exemple. Jusqu'à présent, il était toujours revenu avec un sourire aux lèvres et la résolution de revenir plus près de YHWH. Cette année fut, bien évidemment, différente. Il avait toujours cette envie de s'améliorer et de ne pas oublier d'où il venait et en quoi il croyait, mais ceci restait terni par la réaction de ses proches. Personne ne lui avait dit de ne plus fréquenter Yokhéved pour la simple et unique raison qu'elle n'existait plus. Et il trouvait ça encore plus malsain. Il n'en dirait rien à sa cousine, elle n'avait pas besoin qu'on lui brise un peu plus le cœur. Il récupéra le joint et regarda le coin qu'elle lui montrait. Les mauvaises herbes dominaient les lieux, fières et laides. Il hocha la tête et reporta son attention sur elle. « On l'ajoutera à la liste des choses à acheter. Tu m'y feras penser. » répondit-il avant de déposer une bêche dans la main qu'elle tendait. Les subventions versées au club par Stanford n'étaient pas négligeables, l'université avait fait de gros efforts pour remettre l'écologie au cœur de son campus et elle écoutait d'une oreille attentive toutes les propositions des membres. Même s'ils ne les prenaient pas toujours en compte. Gabriel était l'une de leurs bêtes noires, il n'avait plus à être présenté. Il était là à chaque audit, prêt à se battre contre le système. Il n'était pas toujours d'une retenue exemplaire et pouvait s'échauffer trop vite. C'était le problème lorsqu'on était passionné. Ca pouvait le desservir parfois, mais, au moins, on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas y mettre assez de cœur. « Cette année c'est la bonne. On va réussir à imposer les quotas sur l'utilisation des photocopieuses. Ou les forcer à planter un arbre toutes les cinq cents copies. Ca les calmera. » dit-il, plein d'assurance, en se relevant. Ca le rendait malade toutes ces photocopies inutiles. Il attendait avec impatience la première réunion avec Saving Planet Earth afin de leur faire part de toutes les idées et de toutes les améliorations qu'il avait en tête. Mais ça lui faisait aussi du bien de se retrouver seulement avec Eved. Il tira sur le joint puis le garda entre ses lèvres le temps d'enfiler ses gants. Il le tendit à nouveau à sa cousine qui l'attrapa tant bien que mal entre ses gros doigts gantés, puis se baissa pour saisir un autre outil. « On commence par la zone totalement envahie du coup ? » proposa-t-il en se dirigeant vers la parcelle qu'elle avait précédemment montrée. « Alors, t'as eu l'occasion de croiser des premières années sexys pour l'instant ? » demanda-t-il avec un faible sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Mar 20 Mai - 20:56
Gabriel & Yokhéved ✻ say little and do much
Oui, des pensées et des iris, cela mettrait un peu de couleur et de vie dans ce carré jusqu'alors pas entretenu. Bien sûr, il faudrait s'occuper des mauvaise herbes, mais ça, c'était un détail. Elle les arracherait toute une par une et seul s'il le fallait. Au moins, cela lui viderait l'esprit. Et elle fut ravie que Gabriel approuve, bien sûr qu'elle lui ferait penser. Elle le lui rappellerait jusqu'à ce que les fleurs soient plantées s'il le fallait. Et puis, ce n'était pas quelques graines qui allaient venir faire un trou dans leur budget. A vrai dire, elle était persuadée que l'entretient du potager était une des activités les moins couteuses. Bien sûr il fallait acheter les outils et les graines, mais ils faisaient extrêmement attention à la quantité d'eau qu'ils utilisaient, n'utilisait aucun engrais chimiques et ils étaient eu même la main d'oeuvre gratuite qui l'entretenait -sauf en période de vacances-, alors c'était certainement beaucoup moins de dépense que devait faire le club de théâtre -par exemple-. Le court de ses pensées fut interrompue quand elle sentie la bêche se poser dans ses mains. Elle allait pouvoir se mettre vraiment au travail. Alors elle se releva, décidée à aller retirer les mauvaises herbes du carré qu'elle avait désigné, mais n'y allant toute fois pas, au cas où Gabriel aurait eu une tâche plus importante à lui confier. Mais il parla du quota des photocopieuses. « Je ne les comprends pas, ils sont tous avec leurs iphones et leurs tablettes, prône les bienfaits du progrès et de la technologie, mais se rabattent toujours sur quelque chose d'aussi archaïque que l'utilisation de photocopieuse. Au moins ils le recyclent, c'est déjà une petite victoire. ». Elle jugeait en tous cas que c'était déjà ça. Plus n'aurait pas été négligeable et elle comptait bien les emmerder aux côtés de son cousin pour qu'ils changent leur méthode. Elle était au moins aussi acharnée que lui sur les questions écolos, mais était peut-être un peu moins connue, l'écologie n'étant pas le seul intérêt pour lequel elle se battait bec et ongle. Elle eu un peu de mal à attraper le joint qu'il lui avait tendu, mais le cala bien assez tôt entre ses lèvres, tirant rapidement dessus. Elle l'accueillit avec un sourire quand il parla de commencer avec la parcelle, le suivant sans rechigner. Mais elle sera légèrement les dents à la question suivante. Elle n'avait pas vraiment eu la tête à ça. Elle se contenta donc d'hausser les épaules. « Et toi, tu as retrouvé ta petite Alexa ? ». Elle esquissa un sourire en changeant de sujet.
 
© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Mer 21 Mai - 15:12


YOKHEVED&GABRIEL
אומר מעט ועושה הרבה.
Say little and do much.


Il hocha faiblement la tête en guise d'acquiescement lorsqu'elle parla du recyclage. C'était déjà ça de gagné, en effet. Il était certain qu'ils étaient capables de faire mieux dans ce domaine également, mais le campus avait installé de nombreuses poubelles réservées aux plastiques et au papier. Ils se dirigeaient dans la bonne direction, il ne pouvait pas en demander trop à la fois. Les étudiants commençaient à être plus impliqués, c'était simplement de petites habitudes qu'il fallait changer. Recycler, favoriser le vélo ou le bus, prendre des douches moins longues. De petits gestes qui ne bouleverseraient pas leur quotidien mais qui auraient un impact positif. Eduquer leurs semblables sur ce genre de sujets n'était pas toujours évident. Surtout à cet âge où on se moquait de tout et où rien ne comptait. Ils devraient faire une vidéo. Une vidéo marrante et dynamique avec des instructions, ça les motiverait peut-être... Il en parlerait plus tard, quand l'idée aurait mûrie dans son esprit. Eved répondit à sa question par une autre. D'accord, il n'insisterait pas. Il s'agenouilla devant la parcelle de terre en souriant faiblement. Il éteignit le joint et le rangea dans sa poche arrière avant de commencer à arracher les mauvaises herbes qui pullulaient devant lui. « Oui. C'est bien d'être à nouveau ici et de la retrouver. » répondit-il simplement. Gabriel était relativement discret sur sa relation. Il ne la cachait pas, loin de là, et il faisait bien comprendre à ceux qui approchaient la belle blonde qu'elle était à lui. Il n'avait aucune gêne à s'engueuler avec elle en public non plus mais il entrait rarement dans les détails de leur amour. Peut-être était-ce cette fierté masculine qui l'empêchait de parler beaucoup de sentiments et de s'étaler sur la façon dont s'étaient passées leurs retrouvailles. Ou peut-être était-ce simplement une certaine pudeur, comme si ça ne regardait qu'eux. Il se confiait probablement plus à Eved qu'à n'importe qui cependant. Ils se comprenaient assez bien et ne se jugeaient pas. « J'espère que cette année sera plus simple que la précédente. » ajouta-t-il sans en être persuadé. Les problèmes liés à leurs familles étaient évidemment une des causes de ses doutes mais pas la seule. Même en mettant ça de côté, ils restaient un couple qui reposait sur des fondations branlantes. Il lâcha les herbes des yeux pour regarder sa cousine qui, elle aussi, avait débuté l'extermination. « On devrait faire une action coup de poing, tu sais, histoire de nous faire connaître des nouveaux et leur donner envie de nous rejoindre. Pas quelque chose de violent, mais qui amène une bonne visibilité. Certains nous prennent sûrement pour de simples hippies arriérés. Il faut changer ça. » proposa-t-il, tout en réfléchissant à ce qu'ils pourraient mettre au point.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Mer 21 Mai - 18:31
Gabriel & Yokhéved ✻ say little and do much
Elle sourit faiblement en l'entendant parler d'Alexa. Elle l'enviait. Non pas qu'elle ait des vues sur Alexa, loin de là, mais elle enviait le fait qu'il ait quelqu'un avec qui traverser les épreuves. Oui, parce que si sa relation venait à être connue dans leur famille, au moins il aurait Alexa sur qui se reposer. Elle, elle n'avait personne. Bien sûr qu'elle l'avait lui, qu'elle savait pertinemment qu'il la soutenait et la défendait, mais c'était différent. A vrai dire elle l'enviait d'autant plus qu'elle savait pertinemment qui elle aurait choisi pour être sa Alexa. Si seulement celle-ci avait été libre et encline à se laisser séduire par elle. Mais non, elle était toute seul avec pour seule réconfort les demoiselles qui partageaient parfois son lit. Alors oui, elle l'enviait. Alors l'entendre parler de sa petite amie lui fit perdre son sourire un instant. Elle ne s'en cacha pas. Pas avec Gabriel, il savait qu'elle souffrait, elle n'avait pas besoin de jouer sur les faux-semblants avec lui. C'était sûrement pour cela qu'elle chérissait autant sa relation avec son cousin. Et puis, tout n'était pas rose pour Gabriel non plus, chose qu'elle se rappela quand il souhaita une année plus facile. Elle ne le serait pas pour elle, mais elle ne pouvait qu'espérer qu'elle le serait pour lui. Elle n'avait pas besoin de le lui dire pour qu'il le sache cela dit. Alors elle resta plongée dans son silence un peu plus. Elle n'avait pas l'intention de lui demander plus de détails sur leurs retrouvailles, non seulement elle ne tenait pas à les entendre, mais elle savait que Gabriel ne s'épancherait pas sur la question non plus. Elle se concentra sur l'arrachage des mauvaise herbes. Et il y avait dans ses gestes une certaine rage qu'elle tentait de canaliser. Une action coup de poing ? Oui ça c'était une bonne idée. « On devrait faire une journée 0 lumières allumées. 24 heures où notre seule lumière serait celle du soleil.  On pourrait mettre des bougies dans les endroits sans fenêtre et une fois que la nuit serait tombée. Bien sûr, tout le monde ne jouerais pas le jeu, mais côté visibilité on y gagnerait. Et puis pour les plus romantique, y a rien de mieux qu'une pièce remplie de bougie pour séduire quelqu'un. ». S'il n'y avait eu qu'elle, elle aurait poussé le vice à couper complètement l'électricité, mais elle se doutait que nombre de ses camarade n'apprécieraient pas de devoir prendre leur douche à l'eau froide. Elle même aurait du mal, même si elle était prête à faire se sacrifice pour le bien de la planète. Bien sûr, elle savait que son idée était pleine de risque. Principalement d'incendies, mais elle aimait assez l'idée de passer une journée entière au rythme du soleil. En faite, c'était quelque chose qu'elle avait eu l'habitude de faire à chaque vacances lorsqu'elle était plus jeune. C'était une tradition avec ses parents, ses frères et sa sœur. Ils ne quittaient pas Jérusalem, ou vraiment occasionnellement, mais pendant plusieurs semaines vivaient au rythme du soleil. C'était sans doute ce qui avait fait naître ses pulsions écolos. Et bien sur, ça sœur détestait. Elle sera les dents en pensant à l'intéressée. Elle souffla légèrement avant de regarder Gabriel. « Tu as revu Ava après ? Tu… Tu sais comment elle va ? Comment elle a prit tout ça? ». Sa nièce avait, depuis sa naissance, été très importante pour Yokhéved. C'était la seule qu'elle avait à se jour. La seule qu'elle aurait la chance de connaître. Alors oui, elle voulait savoir comment elle allait, même si cela voulait dire évoquer un sujet qu'elle aurait aimé éviter.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Mer 21 Mai - 21:05


YOKHEVED&GABRIEL
אומר מעט ועושה הרבה.
Say little and do much.


Il écouta sa proposition et lui adressa un franc sourire. Ca lui plaisait, c'était le genre d'événements qui pourrait être suivi par de nombreux étudiants. Ils aimaient toujours faire partie d'un projet différent. Comme lorsque certains clubs de sport proposaient des flash mobs. « C'est une très bonne idée ! Ca a un côté sympa et intime qui pourrait plaire. Je pense que pas mal d'étudiants nous suivrait. » répondit-il alors. Evidemment certains ne se prêteraient pas au jeu. C'était impossible d'obtenir l'attention des sept mille élèves de l'université et puis, il y aurait toujours de personnes contre tout. Contre tout et n'importe quoi. Des personnes qui aimaient contredire et râler, juste comme ça, parce que ça les faisait se sentir différents et originaux de ne pas participer... Heureusement, tous n'étaient pas ainsi. Il n'avait jamais tenté une telle expérience, il essayait d'utiliser le moins possible d'électricité mais n'avait jamais essayé de vivre sans lumières artificielles pendant 24h. Il était curieux de voir si cela s'avérerait difficile ou non. Il se décala un peu sur sa droite pour continuer son arrachage alors qu'Eved reprenait la parole. Elle demandait des nouvelles d'Ava. Il s'arrêta dans son travail pour lever les yeux vers elle. Il se doutait bien qu'ils finiraient par aborder le sujet sensible qu'était leurs derniers instants à Jérusalem. Il était prêt à en parler si elle le désirait. Mais ça restait difficile, il ne voulait pas la blesser plus qu'elle ne l'était déjà, il ne voulait pas non plus qu'elle déteste leur famille même si c'était tout à fait concevable. Mais il ne voulait pas non plus lui mentir, non. Elle était trop intelligente pour avoir de quelconques espoirs à propos d'un retour dans leur famille de toute façon. A part si elle reniait totalement qui elle était et acceptait d'épouser un juif israélien. Et elle ne ferait pas ça non plus, il le savait. Vivre dans le déni et entouré de sa famille ou vivre sans elle et rester soi-même. C'était un choix difficile. Il la trouvait courageuse, vraiment. Il se pinça brièvement les lèvres avant de prendre la parole. Il savait qu'Ava était importante pour elle, elles avaient passé énormément de temps ensemble cet été. « Elle est petite, tu sais. Elle n'a pas tellement compris ce qui est arrivé. Elle a demandé après toi, bien sûr. Elle voulait savoir où tu étais et ce que tu faisais. Elle n'avait que ton nom à la bouche au début. » répondit-il calmement. Il cherchait ses mots, comme pour tenter de trouver les moins blessants, même si la situation ne le permettait pas et qu'aucune atténuation des faits n'était possible. « Elle n'a pas vraiment eu de réponse. Tu sais, comme ils ne peuvent plus parler de toi. Elle est têtue en plus... Elle a insisté. J'ai pas eu l'occasion de lui expliquer non plus, j'ai jamais été seul avec elle et on n'aurait pas accepté que je lui explique, tu comprends. Mais on a essayé de la distraire avec les cousins, et elle allait bien quand je suis parti. » C'était honnête et complet. Ce n'était pas forcément agréable à entendre mais c'était la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Ven 23 Mai - 19:48
Gabriel & Yokhéved ✻ say little and do much
Elle était plus que ravie d'avoir déjà l'approbation de son cousin quant à son idée. Il y aurait au moins un élève dans toute l'université qui serait d'accord avec elle, c'était une bonne idée. Bien sûr, le but ultime serait d'en convaincre d'autre. Ce serait certainement plus facile au sein des membres de saving planet earth, mais pour ce qui était de ces autres qui se souciaient plus de leur bien être à eu que du bien être de la planète, elle n'était pas certaine que ça rapporterait un franc succès. Mais elle voulait y croire. Mais l'heure n'était pas vraiment aux discutions relatant des moyens de se faire connaître auprès des autres élèves. Elle avait abordé le sujet douloureux. Celui qu'elle avait voulu éviter. Mais  elle voulait savoir comment allait sa nièce, comment elle avait prit la nouvelle. Les mots de Gabriel lui fit autant de mal que de bien. Ava l'avait réclamée, Ava ne l'avait pas tout simplement effacée de sa mémoire, elle existait encore pour cette petite fille qu'elle aimait tant. Et ça, c'était réconfortant, un peu. Mais elle avait mal d'entendre qu'ils n'avaient même pas prit la peine d'enfreindre leurs lois stupides pour expliquer à une petite fille de cinq ans ce qu'il se passait. Et bien entendu qu'ils n'avaient pas laissé Gabriel seul avec elle, il avait prit sa défense, il implanterait certainement de mauvaise idée à son sujet dans le cerveau de la petite fille. Elle ne les détestait pas, mais elle était horriblement en colère contre eux. Et elle avait mal. Les larmes lui montèrent aux yeux sans qu'elle ne puisse les contrôler. « Elle va m'oublier… Elle a cinq ans Gabe et je pourrais plus jamais la voir… Elle va m'oublier. ». Ca c'était le plus horrible, de savoir que sa nièce l'oublierait un jour. De savoir que dans quelques années, si elle la voyait sur une photo, jamais elle ne la reconnaîtrait. Elle oublierait mais Éved, elle, se souviendrait de tout. De son sourire, du son de sa voix, de ses cheveux toujours emmêlés, de son caractère… De tout. Mais elle ne serait qu'un souvenir flou et incompréhensible pour sa nièce. Et personne, personne ne lui parlerait jamais d'elle, parce qu'elle n'existait plus. « Qu'est-ce que j'ai fais? ». La question était plus pour elle que pour son cousin. C'était aussi un peu à cause de l'herbe qu'elle avait fumé qu'elle se laissait aller ainsi, ses larmes coulant le long de ses joues. Elle savait qu'elle avait fait le bon choix, mais elle avait besoin de temps pour que sa blessure se referme. Elle enfouis alors sa tête dans ses mains gantés, pleurant en silence.

© MISE EN PAGE PAR YOUNG.HEART.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   Ven 23 Mai - 22:10


YOKHEVED&GABRIEL
אומר מעט ועושה הרבה.
Say little and do much.


Elle avait raison. Ava l'oublierait. Elle était jeune, et si personne ne mentionnait plus jamais le prénom de Yokhéved, alors oui, elle l'oublierait. Les mots qu'il avait mentionnés le sous-entendaient. Il aurait voulu pouvoir lui dire que tout allait rentrer dans l'ordre mais il ne pouvait pas mentir. Ca ne changerait rien. Il n'y avait aucun retour en arrière possible. La seule solution serait que sa famille arrive à accepter, arrive à sortir la tête du sable et à voir le monde tel qu'il était aujourd'hui. Il les aimait mais il doutait fortement de cette possibilité. C'était sûrement trop tard. Ils ne reviendraient plus jamais sur le sujet. Ca lui avait semblé tellement irréel à Jérusalem, il lui avait fallu un certain temps pour véritablement réaliser ce qu'il venait d'arriver. Il en prenait pleinement conscience à présent, avec elle. Il se sentit complètement impuissant face aux larmes de sa cousine. Qu'avait-elle fait, demandait-elle. Il se doutait qu'elle ne s'attendait pas à une réponse de sa part, il n'y en avait pas. Elle avait fait ce qu'elle avait à faire pour pouvoir être elle-même. Elle avait arrêté de mentir et de faire semblant. C'était peut-être sorti violemment, comme pour blesser cette tante qui essayait encore et toujours de la caser, ça n'avait peut-être pas été réfléchi. Mais finalement c'était nécessaire, elle le savait. Il ne ignorait quoi lui dire, il ne pouvait qu'imaginer ce qu'elle traversait. C'était de ces choses qu'on ne pouvait comprendre totalement que lorsqu'on les vivait. Il enleva ses gants et s'approcha d'Eved. Il lui attrapa le poignet pour l'obliger à se lever et la prit dans ses bras. C'était le mieux qu'il pouvait faire. Ce n'était pas grand chose, il en était parfaitement conscient. Mais il préférait la voir pleurer devant lui, quitte à être inutile, plutôt que de l'imaginer sangloter seule dans sa chambre.
Il resta ainsi un petit moment, puis mit doucement fin à son étreinte. « Le joint c'était peut-être pas une bonne idée, je crois. » dit-il en lui offrant un faible sourire. Gabriel n'était jamais très à l'aise face aux larmes, encore moins devant celles de ceux qu'il aimait. C'était toujours délicat. Il n'y avait jamais de bonne réaction. « Si on allait voir s'il y a quelques belles tomates à cueillir sur les plants ?  On pourrait faire une salade ce soir. » proposa-t-il. Ce n'était pas la meilleure idée pour la faire passer à autre chose mais rien ne pourrait réellement la faire arrêter de penser à tout ça. C'était trop neuf, il faudrait du temps, beaucoup. On n'oublie pas sa famille si aisément. Il fallait construire de nouvelles bases, ça ne se faisait pas en quelques jours.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Say little and do much. (Eved)   
Revenir en haut Aller en bas
 

Say little and do much. (Eved)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRTUS VINCIT △ THIS GAME IS GONNA KILL YOU :: HORS JEU :: LES ARCHIVES :: role play-