BIENVENUE A STANFORD
Virtus Vinctis (Le courage vainc) aime cultiver le mystère. Qui sont-ils ? Quelle influence ont-ils réellement ? Vous avez très peu de détails. Ils semblent être partout, ils voient tout, rien ne leur échappe. Les preuves de l'existence de cette obédience remontent à la naissance même de l'université de Stanford. On murmure quelques noms de personnages illustres l'ayant intégrée tels que J.F. Kennedy, Herbert Hoover, Larry Page et Sergueï Brin : fondateurs de Google, ou encore Evan Spiegel : fondateur de Snapchat(...) INFORMATIONS Votre pseudo doit contenir un prénom et un nom, aucune initiale n'est acceptée.
Aucun nombre de ligne n'est demandé dans le jeu. Cependant, un bon niveau de français est exigé.
Ne négligez surtout pas les annexes, elles sont importantes pour une bonne compréhension du jeu et de l'environnement dans lequel évolue votre personnage.
Virtus Vincit a ouvert ses portes le 17/05/2014.


CONTEXTE | CONCEPT | GROUPES | STANFORD | INVITES
MINI-SCENARIOS | PRESENTATION | BOTTIN | SUGGESTIONS | ACTUALITE

ALEXA MORTON
FONDA | MP
△ Backflip/Elise
PrésenteMon image

GABRIEL EPSTEIN
FONDA | MP
△ SNUFF/Isabelle
PrésenteMon image

OWEN KEARNEY
ADMIN | MP
△ INK PANTHERS
Andréa
Présence réduiteMon image

MOIJA FEARLESS
MODO | MP
△ Wistful/Pauline
PrésenteMon image

ELEANOR GRAY
MODO | MP
△ Hypnotised
Emeline
PrésenteMon image
L'EQUIPE DE VIRTUS VINCIT
N'hésitez pas à nous contacter si besoin!




VIRTUS VINCIT
week-end d'integration
VOUS Y RENDRE
INDICES TEMPORELS Le jeu commence en AOUT 2014. C'est le début d'une nouvelle année. La rentrée des classes.
LA METEO LOCALE L'après-midi, il fait entre 25° et 30°C. Le soleil est au rendez-vous, c'est encore l'été alors profitez-en !
LES FORUMS PARTENAIRES
▯▯▯▯▯
© VIRTUS VINCIT L'intégralité du forum (concept, design, etc.) appartient à ses créateurs. Merci de bien vouloir respecter leur travail. Toute copie sera sanctionnée.
BIENVENUE SUR VIRTUS VINCIT
Nous vous rappelons que le RP se situe actuellement en Août 2014 pour la rentrée des classes.

Partagez | 
 

 Kiss me hard before you go ☠ Cassie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:08

CASSIOPEA WENDY OXBURY-JONES



Autrefois les relations hommes-femmes c'était : « Bonsoir Mademoiselle, comment allez-vous, je vous trouve resplendissante, puis-je vous offrir quelque chose de pétillant ? » Maintenant c'est : « Lève-toi salope que je voie ton string, soulève ton tee-shirt que je te tète les seins»
Âge Tu viens d'avoir 21 ans, l'âge de boire, de conduire, de baiser illégalement un gamin de 16 piges et de faire de la prison. 21 ans une jeunesse enchaînée, une vie devant soit et tout un avenir à choisir. La joie de la candeur est terminée celle des erreurs commence. Lieu de naissance T'es née à New-York city, t'habitais dans le Queens, tu l'as quitté pour la Californie quand t'étais ado, toi qui pensais que toutes ces histoire sur L.A et ces clichés à la Newport-Beach étaient des mythes c'est en débarquant chez les Jones que tu as compris ton erreur. Origines 100% américaines du moins c'est ce que tu crois, c'est dur de démêler le vrai du faux avec les histoires à dormir debout de ta mère, un jour ton père est un écrivain bohème né à Paris, un autre un navigateur espagnol qui faisait escale au Mexique quand elle était en voyage. Tu ignore qui il est ou d'où il vient, tu sais seulement qu'il ne t'a pas désiré et vous a rejeté. Fin du conte de fée. Années d'études Tu es en dernière année d'études pour obtenir ton bachelor, autrement dit en quatrième année. Tu vas surement continuer après sauf si une opportunité se présente bien sur Spécialité Etudiante en en art & histoire de l'art Club et/ou équipe Tu fais partie du club d'art, notamment en ce qui concerne la photographie. Le sport n'a jamais été ta tasse de thé quand au reste tu n'as pas vraiment de temps à consacrer aux associations et autre Moyen de financement Comme tes autres frères et soeurs t'aurais pu bénéficier de l'argent de beau-papa si tu avais suivis ses directives et supporter sa manie de toute contrôler mais tu n'as pas pu t'y résoudre, plus maintenant. T'as décidé de trouver ta propre voix, suivre tes envies et tes aspirations. Tu fonces peut être droit dans le mur mais au moins tu fais tes propres erreurs. T'en as fini de porter le masque de jeune fille de bonne famille. Tu as obtenu une bourse grâce à tes excellents résultats mais tu travaille aussi sur le campus pour payer tes frais quotidiens, à la bibliothèque, tu aide aussi à la visite de l'université et autre broutilles de ce style Statut amoureux Secrètement en ménage avec ta tortue Iphigénie. Libre et changeante, coeur d'artichaut, trop émotive, trop libertine. Tu crois en l'âme-soeur même que tu pense en avoir bien un million sur cette terre. Tu ne couche pas pour coucher, à chaque fois c'est une part de toi que tu donne, même si beaucoup disent que ce n'est pas de l'amour toi tu t'en fiche. Tu es audacieuse, tu n'aimes pas faire dans la dentelle "Regarde le mec là-bas, discrètement" Cours vers lui, et demande lui son numéro, s'il est mignon. Orientation sexuelle  Ton désir s'éveille pour une jolie poitrine ou des pectoraux tu n'as pas de préférence. Hommes, femmes, l'orgasme ne se résume pas à ce qui se trouve dans le pantalon.
Fille de rien devenue richissime pour retombée dans l'oubli, orpheline de père flanquée d'une mère irresponsable qui passait tout son fric dans de la divination à la con et autre Madame Irma. Elle s'est quasiment élevée seule A son adolescence sa mère s'est mariée à un homme plein aux as, elle a déménagé à L.A dans une villa m'as-tu-vu et changé de vie. Une famille éclatée, recomposée, imposée. Trimbalée et changée au grès des envies des autres elle a développé une personnalité instable De nature plutôt optimiste elle tente de toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide Abhorre les visions manichéennes de la vie. Âme d'artiste elle est toujours en train de dessiner ou peindre quelque chose, elle trouve refuge dans sa passion, ses amis lui servent d'ailleurs souvent de modèle malgré eux A des envies d'évasions selon l’image de Jack Kerouac. A toujours trouvé sa mère immature et irresponsable pourtant elle lui ressemble plus qu'elle ne veut bien l'admettre partageant ses idéaux hippie bohème à deux balles Rêve de vivre de son art, de ses photographies et ses peintures, chose qu'elle sait vain mais qu'elle n'abandonne pas, preuve qu'elle est surement un peu trop idéaliste Demeure sociable et éloquente avec un bon sens de la répartie peut-être même un peu trop. Débrouillarde depuis toujours surtout depuis qu'elle a coupé les ponts avec sa famille et vit sa vie à pile ou face Extrêmement ouverte d’esprit, n’a pas pour habitude de juger autrui, de même qu’elle déteste qu’on le fasse avec elle. Possède une volonté étonnante dont elle ne saisit elle-même pas la limite, cela lui passe au-dessus de la tête. Pense que Lewis Carroll est un génie et adore s'inspirer de son univers dans ses oeuvres N’a pas de réels objectifs dans la vie si ce n’est le bonheur. Vit au jour le jour, là où le vent la mène. Tapisse les murs de sa chambre avec des photo de Doineau, Willy Ronis, des reproductions de Renoir, Matisse, Magritte, des coupures de journaux sur les artistes qu'elle apprécie, des citations d'auteurs, ses propres collages, dessins, créations en tout genre. L'antre des bizarreries un foutoir sans nom, un vrai atelier avec des pinceaux et des vieux bouquins traînant de partout Elle déteste par ailleurs l'ordre, elle trouve l'inspiration dans le chaos et de toute façon les endroits trop calmes et aseptisés la stress, ils lui rappellent la demeure familiale Sent toujours la lavande et sème des fleurs séchés dans toutes ses affaires S'est toujours bien entendu avec les marginaux, pour qui elle voue une certaine admiration. Elle déteste les voyants sa mère ayant trop fait appel à eux durant son enfance Ne tient pas l'alcool et fume un peu trop Elle a peur du paranormal, c'est pourquoi elle déteste les films d'horreurs S'est faîte tatouer une hirondelle sur le bassin lors du week-end d'intégration à Stanford, seule chose qu'elle a rapporté de Tijuana d'ailleurs Elle souffre d'insensibilité congénitale à la douleur ce qui la pousse à faire tout et n'importe quoi avec son corps parfois jusqu'à se mettre en danger ce qui est fort éprouvant et épuisant pour son entourage. Paradoxalement c'est sa maladie qui lui a fait développer cette personnalité audacieuse, lui ayant longtemps bouffer l'existence en l'empêchant de faire toutes sortes de choses, comme pratiquer un sport par exemple. Elle adore tout ce qui est vintage, se dire que les objets/vêtements ont une histoire, un passé d'être en sa possession la fascine Elle s'attache rapidement aux gens et est capable de faire beaucoup par amitié ou par amour mais peut également se montrer fort rancunière Elle est habitée par un sentiment d'abandon depuis toute jeune c'est pour cela inconsciemment elle fuit toute forme d'engagement Loin de la fille manipulatrice elle n'a pas d'arrière pensé dans ses actes même si elle peut se montrer très égoïste, elle vit à 100 à l'heure avec l'impression qu'elle manque de temps La solitude ne la dérange pas pour elle ça s'apparente plus à de la tranquillité, de manière générale elle est un vrai caméléon elle s'adapte facilement car elle a ce reste de poupée malléable que son beau-père modifiaient au grès de ses envies durant des années Elle a tellement envie d'aller à l'encontre de ça qu'elle fait toujours le contraire de ce qu'on attend d'elle et parfois même si cela signifie aussi ignorer ses désirs. Ce qui arrive peu souvent car elle suit toujours ses envies, elle agit au coup de tête, plus impulsive que spontanée elle démarre au quart de tour, elle n'est pas réfléchit, elle n'est pas posée, elle est dans l'urgence Inconsciente et excentrique elle recherche toujours l'aventure, le danger, le nouveau.

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:09

LA TEAM ROCKET
« Tu vois, en amitié on ne passe pas devant le maire, alors il n'y a pas vraiment de date anniversaire ; mais ça peut quand même durer toute une vie puisqu'on s'est choisis. »
Deklan Bass ▲ TRUE FRIENDSHIP NEVER ENDS
Deklan et toi ça remonte à loin, c’est une histoire d’enfance, une histoire d’incompréhension, une histoire un peu triste parfois quand t’y repense mais surtout une histoire d’amitié. Parce que Deklan c’est ton plus vieil ami, c’est ton plus proche ami, vous n’être pas toujours d’accord à dire vrai vous l’êtes même rarement mais se qui vous lie est solide, surtout après toutes ses années. T’étais gamine quand tu l’as rencontré, lui et son frère Dixon. Deklan tu le pouvais pas le voir, il te prenait de haut et ça t’énervait. Sale petit gosse de riche prétentieux et snobinard, tout ce qui t’insupportait déjà à l’époque mais son frère lui était différent, peut être plus ouvert ou simplement curieux, Dixon il aimait toujours ce qui sortait de l’ordinaire et il faut dire que dans leur collège privé tu faisais tâche. N’empêche que Dek il t’avait toujours sous le nez et vous vous disputiez son jumeau, un trio assez particulier mais qui s’est déchiré à la mort de Dixon. T’avais jamais été confronté à la mort avant ça, elle t’a touché de près, t’a heurté d’un seul coup. Deklan il n’a plus parlé après ça, son jumeau était devenu un sujet tabou, t’as jamais vraiment su ce qui était arrivé mais vos rapports se sont encore plus détériorés. Tu lui rappelais Dixon et c’était trop difficile pour lui. Cependant c’est Dixon qui vous a rapproché, vous l’aimiez tous les deux et en le perdant vous vous êtes découverts. Il n’avait pas besoin de te faire la conversation durant des heures, à dire vrai souvent tu parlais pour deux et quand bien même tu n’ouvrais pas la bouche, comme lui, ce n’était pas dérangeant, Deklan c’est le genre d’ami avec lequel tu peux partager un silence sans gêne, aucun de vous n’éprouve le besoin de le briser. Tu t’asseyais sur la pelouse à côté de lui pour dessiner tandis qu’il restait étendu à regarder les nuages, c’était simple, c’était authentique. Dek tu l’as toujours compris en un regard, peut être aussi parce que durant un temps il ne voulait prononcer mot. Ton départ de New-York fut difficile, tu adorais cette ville, t’adorais tout un tas de trucs là-bas mais c’est bien Deklan qui fut le plus dur à quitter. Lui et Dixon sont tes premiers véritables amis, et ce genre d’amitié c’est comme le vélo, ça s’oublie pas. Alors même après avoir perdu contact quand le hasard, ou le destin, vous a réuni à Stanford l’occasion était trop belle, depuis tu ne le quitte plus. Tu ne le quitteras plus, tu ne veux plus de perdre les personnes auxquelles tu tiens. 
LAEL NEIL ▲ L'INDISPENSABLE, L'INDISOCIABLE
Y'a trois ans tu l'as rencontré lui. Lui tu en es tombée amoureuse, et puis tu ne l'as plus aimé. Lui il t'a amusé, étonné, accepté entière et sans limite. Tu l'as connu durant le week-end d'intégration, c'était à Tijuana, c'était deux jours hallucinants et surprenants qui sont passés à une vitesse folle. Pour lui tu t'es faite tatouée, une hirondelle sur la hanche, un signe de liberté retrouvée. Il s'est fait percé en retour et aujourd'hui vous riez de vos bêtises. Vous êtes sortis ensemble durant le premier semestre de votre première année, c’est bien simple vous étiez si complices, si proches que tout le monde était persuadé que vous étiez ensemble depuis des années. Erreur. Lael c’est juste ta moitié, il est comme toi, ressens les choses comme toi. Les autres mettent des semaines et des mois pour arriver à aimer, et à aimer peu, et il leur faut des entretiens et des goûts communs et des cristallisations. Vous, ce fut le temps d'un battement de paupières. Et puis les sentiments sont partis, aussi vite qu’ils sont nés parce que vous êtes comme ça, des amoureux d’un jour, des cœurs scellés mais frêles qui s’emballent pour un rien. A la fin il ne restait que cette parfaite symbiose et votre rupture n’a pas changé grand-chose, vous êtes passé à la prochaine conquête mais votre complicité elle est restée. Vous êtes les inséparables, les indissociables, vous allez en cours ensemble, vous déjeunez ensemble, vous vivez ensemble. Vous n’êtes plus un couple mais restez un duo. En dormant il te donne des coups de pieds, il t'embrasse parfois pour te dire au revoir, il t’embrasse d’autrefois pour te dire bonjour, il pose toujours des questions indiscrètes, le matin il a oublié ce qu'il a dit pendant la nuit, il est tout de suite combatif, il rit aux éclats, il se soucie immédiatement de toi  et il se lève sans s'appesantir ni se retourner. Ce n'est pas de la fuite, il n'y a rien à fuir, le passé vous vous en foutez, le passé n'a qu'à suivre, il suit. Un fidèle ami, un confident, bien plus qu'un colocataire ou simple camarade de cours, une âme-soeur qui te complète et te comprend, une personne précieuse et unique. Parce que tout comme il existe des coups de foudre en amour, il y a quelque fois des coups de foudre en amitié.
Cora Keller ▲ SHE'S THE BEST SHE'S UNIQUE
Cora c’est ta meilleure amie. C’est bête cette expression parce que au fond un ami c’est un ami, il peut pas être plus bon qu’un autre. Pourtant Cora si, Cora c’est une amie fidèle et soucieuse, une amie que tu ne veux surtout pas perdre et c’est étrange quand on y repense parce qu’au départ c’était pas le grand amour entre vous. Vous ne vous détestiez ni ne vous aimiez, elle t’était assez indifférente parce que trop différente. Lael était impatient de te la faire rencontrer, persuadé que sa cousine et toi vous entendriez à merveille, quel flop ce fut.  Aujourd’hui tu le remercie d’avoir insisté, persisté, il vous a demandé de faire des efforts et vous avez lâché les armes pour lui faire plaisir, accédant ainsi à sa requête. Lentement mais surement vous vous êtes découvertes, apprivoisées, Cora est plus terre à terre que toi, plus responsable aussi et distante, elle te tempère et te ramène les pieds sur terre. Bien souvent elle joue le rôle de ta conscience malgré elle et toi tu lui apporte une brise de fraîcheur, tu la pousse à se lâcher un peu plus, glisse un grain de folie dans son quotidien. Au fond vous n’avez pas grand-chose en commun mais vous équilibrez bien toutes les deux.  Vous n’êtes pas de celles qui se sautent dans les bras et se disent sans arrêt qu'elles s'adorent, vous n’avez pas besoin de ça, vous n’êtes  pas dans la démonstration d'affection mais savez pertinemment que vous pouvez compter l'une sur l'autre. Cora c'est la seule à qui tu ais parlé de ton frère, c'est celle qui te donne toujours des conseils même s'ils ne sont pas toujours bons, celle qui te soutient. Cora elle sait que ta famille te manque même si tu es trop fière pour l'avouer mais aussi c’est aussi celle qui ne te fait jamais de remarque dessus. Tu l’écoute toujours Cora sans jamais la juger, jamais. Tu viens dessiner à côté d'elle tandis qu'elle étudie et tu t’amuse à lui posez tout un tas de questions sur ce qu'elle fait, te montre passionnée par ces trucs de médecine alors que fondamentalement tu n’y connais rien. Une part de toi envie Cora, envie les liens qu'elle a avec les siens, sa complicité avec sa famille, sa famille tout court parce que toi tu n’as jamais vraiment connu ça. Ton amitié avec la blonde est très précieuse, tu n’as jamais eu beaucoup d'amies filles, mêmes aujourd'hui, tu les trouve hypocrites et superficielles et n'arrive pas à t'entendre avec elles toi ne fais pas dans les faux semblants. Cora est différente et c'est pour cela que tu l'apprécie.
Louis Cook ▲ CAR ENSEMBLE RIME AVEC DÉSORDRE
Cook, ouais parce que lui c’est « Cook » t’as même jamais dû l’appeler par son prénom et tu sais foutrement pas pourquoi d’ailleurs, Cook c’est un extrême paradoxe, un casse-tête chinois, un mec qu’on a du mal à cerner et t’adore ça. Depuis le tout début. La première fois que tu l’as vu il bouquinait à l’ombre des arbres, totalement absorbé part son livre, submergé dans son monde rien qu’à lui, il t’a de suite intrigué, fasciné. La pureté de ses traits, les détails de son visage, cet air paisible, cette expression impénétrable. L’envie de coucher sa silhouette sur papier t’a envahi et tu t’es mise à le dessiner sans qu’il ne se doute de rien. Et puis il a disparu aussi vite qu’il était apparu. Tu l’as recroisé à peine quelques jours plus tard, à la bibliothèque endormit sur une pile de feuilles de cours et ça a été plus fort que toi, une fois encore tu as attrapé ton crayon pour épouser ses traits. Finalement s’en est devenu une habitude, ton petit secret, to vice caché parce que la vie le mettait constamment sur ton chemin, partout où tu posais ton regard tu ne voyais que lui. Il est devenu par hasard ta source d’inspiration, ta muse anonyme et ce sans le vouloir, sans le savoir. Le charme fut rompu le jour où Deklan te l’a mis sous le nez « Louis Cook » les présentations étaient faîtes et sur le coup t’as rien trouvé à dire, t’es restée muette et statique à le regarder et il a dû juste te prendre pour une fille bizarre. Par la force des choses vous vous êtes mis à passer pas mal de temps ensemble, pour une obscure raison Deklan l’adorait, Cook il est sortit de nulle part et voilà qu’il était toujours fourré avec vous. Ce que tu ignorais c’est qu’il avait trouvé l’un de tes carnets de croquis, il l’a gardé tout ce temps, surement étonné d’y découvrir tout un tas de dessins de lui, quand tu l’as découvert t’as été mortifié. L’impression dérangeante d’être volée dans ton intimité. Vous en avez jamais vraiment reparlé et c’est surement mieux ainsi. Aujourd’hui tu te dis que c’est un coup du destin, s’il était tout le temps sur ta route, c’était comme inévitable, incontestable, il est devenu un de tes plus proches amis. Impulsif et aussi tête-brûlé que toi il vous arrive bien souvent, trop souvent, de vous mettre dans des galères pas possibles et d’entraîner le reste de la bande dans vos jeux idiots. Vous leur apporté tout un tas d’emmerdes et à vous aussi par la même occasion mais c’est pas bien grave. Cook il te comprend, il est comme toi, il ne dit jamais non. Cook il adore relever les défis que tu lui lance, il est parfois dans la lune mais ne s’offusque jamais que tu puisses le charrier sans arrêt. Cook c’est le mec qui se fou de tout mais qui s’inquiète pour toi, et vous vous engueulez quand il commence à vouloir de tempérer, et vous vous réconciliez presque aussi vite. Inconsciemment tu te mets peut être en danger pour voir s’il sera toujours derrière toi, t’as pas besoin de t’occuper de lui pour qu’il se préoccupe de toi et ça fait un bien fou.
West Easley ▲ THIS IS A PET'S STORY
Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.  
Alekseï Sirko ▲ GIVE ME LOVE LIKE HER
Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.  

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:09

Les belles ténébreuses
Toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées.
Kailyn Jones ▲ SI LA LIBERTÉ GRISE, LA FAMILLE RASSURE
Ta petite sœur. Une étrangère, au début, une enquiquineuse, souvent mais au final rien que ta petite sœur. Pourtant tu ne voulais pas d’elle, pas plus qu’elle ne voulait de toi, on vous a imposé une famille et demandé de vous débrouiller avec, advienne que pourra. Tu t’es jamais sentis acceptée par eux, tu réussissais pas à t’adapter, vous ne faisiez pas parti du même monde et peut être que c’était mieux ainsi. Pourtant Kailyn a été la première à t’ouvrir une brèche, à t’inviter à l’intérieur de leur univers et tu t’as pris le risque de t’y engouffrer. Une amie, une confidente, un soutient au quotidien, quelqu’un que tu as envie de protéger, de préserver, une véritable sœur, c’est ce qu’elle est devenue au fil du temps pour toi. Ce n’est pas une histoire d’ADN, une histoire de lien de sang, c’est plus fort que ça, vous n’avez pas la même origine mais c’est la même chose, vous avez grandi ensemble, vous êtes trompées ensemble. Chacune a apprivoisé l’autre gagnant petit à petit sa confiance. Confiance que tu as perdue lorsqu’elle a découvert ta liaison avec son frère. A ses yeux vous êtes sa famille et elle ne vous a pas pardonné cette trahison. Tu l’as perdu en même temps que tu l’as perdu lui. Tu les as quitté pour tenté d’arranger la situation mais ça n’a fait qu’aggraver les choses. Aujourd’hui elle te reproche cet abandon, tu l’as laissé tombé, tu lui as tourné le dos et elle t’en veut pour cela. Tu ne sais pas comment retourner vers elle, effacer tes erreurs, t’as peur d’être maladroite, de lui faire plus de peine encore. Tu ne sais pas comment lui dire combien tu es désolé alors tu te contente de garder un œil sur elle de loin. Au fond t’as du mal à avouer qu’elle te manque. Ça fait mal d'apprendre à quitter ceux qui nous quittent, d'apprendre à les aimer en silence, le dos tourné, les yeux baissés. De devoir apprendre à son coeur la force de se vider tout en demeurant habité. Apprendre à pleurer en souriant, à s'en aller en aimant..  
SORA NIEL ▲ LA CHIEUSE DE SERVICE
Sora ou la frangine casse-pied de Lael. Trois ans que tu la connais et que tu ne la supporte pas. T’as jamais pu la blairer, ses faux semblants et son air faussement innocent t’énerve. Sa comédie ne prend pas avec toi, elle n’a jamais prise et le fait que tu la perce à jour aussi vite l’a vivement agacé. Sora c’est la gamine capricieuse qui profite de la situation de ses parents pour se vautrer dans l’opulence et mener une vie d’oisiveté, c’est bien simple elle incarne tout ce que tu exercre. Tu l’as déteste pas non plus, après tout c’est la sœur de Lael, mais décidément entre toi et elle le courant ne passe pas. Tu es vraie et entière, tu ne fais pas dans l’hypocrisie, ne porte pas de masque et en cela vous êtes diamétralement opposées. Pourtant votre histoire n’est pas si différente, arrivées dans la jeunesse dorée californienne par hasard ou par chance selon les points de vue, lâchées dans un monde inconnu et bien différent de ce à quoi vous étiez habituées. Elle en profite, tu le rejette. Sora en plus de cela elle est casse-pied, elle mène son frère par le bout du nez et ça t’énerve, elle appuie toujours là où ça fait mal. Tu sais qu’elle ne t’apprécie pas plus que tu ne la porte dans ton cœur et pourtant pour son plus grand malheur t’es constamment sous son nez, fourrée avec son aîné ou avec Cook son colocataire. La jeune fille qui se cache sans cesse derrière mille subtilités s’amuse à te lancer des piques l’air de rien, ne voulant jamais se montrer ouvertement désagréable ta présence suffit toutefois à la rendre antipathique ou de mauvaise humeur, et toi tu n’es pas du genre à rentrer dans son jeu, t’as passé l’âge. Quand elle t’emmerde tu le lui dis cash, tu ne passe pas par des détours très peu pour toi, vos rapports restent froids et parfois t’as l’impression que vos petits duels de regards amusent votre entourage.
PRENOM NOM ▲ TYPE DE LIEN
Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.  

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:10

LES CHARMANTS INCANDESCENTS
Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels.
Absynthe Jones ▲ ET DEUX PAR DEUX, ON AVALE NOS MOTS C'EST DURE D'OUBLIER CE QUE L'ON CONNAIT ET CE QUI IMPRÈGNE NOS PEAUX.
Officiellement, ton frère. Officiellement, l’incarnation parfaite de tout ce que tu exècre chez une personne. Officiellement, ton contraire, ton bourreau, tes regrets. Mais qu’en est-il de ce que tu ne dis pas ? De ce que tu ne t’avoueras pas ? Il est passé de tout à rien en l’espace de quelques minutes, t’as claqué la porte de la demeure familiale et tu l’as en faite refermé sur lui, sur votre histoire. Pourtant vous n’aviez commun, tu t’étais promis de toujours le détester mais le truc avec les promesses c’est qu’elles n’engagent que ceux qui y croit. Votre relation se voulait impossible, fut compliquée, est douloureuse, devient inexistante. Parfois t’as presque du mal à t’en souvenir, pourtant t’as pas rêvé, toi et lui ça a bien existé un jour. Ca te parait illusoire, comme si une éternité s’était écoulée mais c’était réel.  Au départ il y a l’amour. C'est des regards, des gestes qui veulent tout dire. Une complicité hors du commun. Des rêves, des utopies, des projets et de l'espoir. C'est des petites attentions, c'est une main dans une autre. C'est une vie qui se construit. Des moments qui te coupent le souffle, des rires et des larmes, des choses que vous faites et d'autres que vous ne faites pas. Des étreintes, des baisers, des mots murmurés à l'oreille. Des moments difficiles, des instants fragiles qu'il faut à tout prix préserver. Une débâcle de sentiments, des discussions à n'en plus finir, des rêves éveillés, une épaule sur laquelle pleurer. Une personne pour te rattraper quand tu tombe de haut, pour te réconforter, t’aider, t’aimer. Et puis l'un des deux se lasse. Et voilà que tout casse. C'est mort, c'est fini, c'est comme ça, c'est la vie. C'est des larmes, des regrets, de la nostalgie et des souvenirs à n'en plus finir. C'est des rêves brisés, des désillusions. C'est des moments à se cacher pour laisser les larmes couler, à attendre un signe avec une lueur d'espoir. C'est de la douleur, du manque, du vide, de l'absence, un sentiment d'abandon. C'est la solitude, l'impression que plus personne n'est là pour toi. C'est toute ta vie qui s'effondre comme un château de cartes, c'est de ne plus savoir quoi penser, c'est le déluge dans ta tête. C'est sa voix, son regard, son rire, son visage, dans chacune de tes pensées. C'est ton chemin que t’as perdu, c’est ta main sans la sienne. C'est finir par ne plus supporter, ne plus en pouvoir car c'est trop dur, c'est trop long, c'est trop douloureux, et c'est la fin.
Leho Hartley ▲ COME ON SKINNY LOVE JUST LASTE THE YEAR
Leho tu le connais depuis longtemps, depuis le lycée à dire vrai et pourtant la complicité est toujours présente entre vous. C’est une rencontre toute bête, les moqueries des autres à ton oreille et sa main qui se tend pour t’aider, récupérant tes affaires éparpillées sur le pavé. Pourtant tu te méfiais de lui, tu le prenais pour un de ces gosses de riches arrogants et insupportables qui te tapaient sur le système à longueur de journée. Tu l’as mal jugé, il n’avait point d’orgueil ou de préjugés et te l’a prouvé à maintes reprises. T’ignore pourquoi il venait sans cesse vers toi, tu sais juste qu’il a été le premier à le faire dans ce nouvel environnement qui te rendait si mal à l’aise. Il a été ton premier ami à Los-Angeles. Ton premier béguin aussi et ton premier petit-ami, t’avais quinze ans, lui dix-sept, ce fut éphémère et léger mais tu n’as aucun regret. Leho c’est ton premier vrai baiser, ta première relation sexuelle et aussi première rupture. Avant lui tu n’osais que peu de choses, ta maladie te clouant au sol et bridant tes envies, fliquée par un beau-père étouffant et autoritaire. Il t’a montré la voix, t’a appris à vivre à 100%. Leho c’est tout un tas de première fois. Même après tout ce temps vous avez gardé contact, ce fut un plaisir de le retrouver à l’université, même si aujourd’hui vous n’êtes plus que de très bons amis il restera toujours une personne spéciale à tes yeux car il a beaucoup compté dans ta vie.
Clay Lages ▲ WE'RE ONLY YOUNG AND NAIVE STILL
Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.  
Ariel Doherty ▲ I WANNA PUNCH YOUR FACE
Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum. Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.  

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:11
CEYAVOUUUUUS   
J'offre des licornes et des moutons magiques   
(ainsi que des coups de fouets pour les plus vilains  )

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:15
j'te tète les seins quand tu veux   (mais sinon j'viens en touriste, j'aime pas ça, mais j'veux un lien)   
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 16:23
Je savais que t'étais le genre à aimer se faire materner   
Aucun soucis je prend les touriste, installe ta serviette on va discutailler   

Déjà tu sais un peu quel genre de lien tu veux ?
Parles-moi un peu de Leho aussi que jtrouve un truc    

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Mer 21 Mai - 17:56
jt'ai envoyé un mp babe What a Face
Revenir en haut Aller en bas
West Easley
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : dogdaysareover. (vic)
Messages : 122
Avatar : cheeky f.
© crédits : ava, sweet disaster. signa, hotmess.

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Jeu 22 Mai - 20:17
 

_________________

golden tr(age)dy
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t113-inside-out-west#660 http://virtus-vincit.1fr1.net/t327-be-a-true-heart-not-a-follower-west#5096
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Jeu 22 Mai - 20:28
Leho on part sur le lien qu'on a dis du coup je t'ajoute dès que j'ai rédigé les descri de la ma bande de casse-pieds   

Et bah alors Far West un soucis ? T'aime pas l'intitulé de notre lien ?   

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Sylver Warren
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : ///
Messages : 129
Avatar : ///

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Jeu 22 Mai - 20:58
Je veux un lien avec Cassie si c'possible **   
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Jeu 22 Mai - 21:02
Bien sur   
Une idée ? Une envie ?   Un fantasme à assouvir ?   

Tu me parle un peu de Sylver ?

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Sylver Warren
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : ///
Messages : 129
Avatar : ///

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Jeu 22 Mai - 21:08
Fantaaas-  Hum ... Je te mets un descriptif anglais ( que j'ai fait pour Zachary. ) et j'ai la flemme de le traduire cependant .. Si tu ne comprends pas l'anglais je le traduirai sur le champs pour tes beaux yeuu- 

Citation :
He had a bad childhood because he has been raped by his uncle. His father ( who is the pastor ) used to beat him. And ... Well he can be very nice, generous, he's smart, really honest with people. But he also can be very cold, distant, choleric and very very sensitive !

He is always alone, has no friends to talk with. No best friend and ... He is bisexual, he knows it, he felt it but no one knows and he's scared of what people can do with that secret.
Revenir en haut Aller en bas
West Easley
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : dogdaysareover. (vic)
Messages : 122
Avatar : cheeky f.
© crédits : ava, sweet disaster. signa, hotmess.

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Jeu 22 Mai - 21:57
c'est toi l'chien.  

_________________

golden tr(age)dy
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t113-inside-out-west#660 http://virtus-vincit.1fr1.net/t327-be-a-true-heart-not-a-follower-west#5096
Cassiopea Oxbury-Jones
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : BlueDiamonds
Messages : 252
Avatar : La surprenante Kate Harrison
© crédits : stoule
Logement : En colocation avec Lael mon double ♥

MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   Dim 25 Mai - 23:49
MISE A JOUR 26/05
Deklan
Lael
Cook
Cora
Kailyn
Sora
Absynthe
Leho

Far West & Clay jvous ai pas zappé je préfère juste qu’on règle les derniers details de notre lien avant de le rédiger
Les autres dîtes moi si ça vous convient, s’il jamais j’ai oublié un truc hésitez pas à venir râler

Sylver > T'en fais pas j'ai tout compris
Alors déjà tu voulais un truc plus positif ou négatif ? Ou autre jsais pas J'ai cru voir que t'avais un lien avec Lael il consiste en quoi ? On peut surement partir de là vu que Lael et Cassie passent leur temps ensemble   

Far West > Arrête de râler   
Pet c'est pas chien c'est plus un ptit chiot trop chou tu vois une peluche

_________________
True friendship never ends
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t239-notre-grande-guerre-est-spiri http://virtus-vincit.1fr1.net/t302-kiss-me-hard-before-you-go-cassie
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kiss me hard before you go ☠ Cassie   
Revenir en haut Aller en bas
 

Kiss me hard before you go ☠ Cassie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kévin Woo ▬ U-Kiss ♥
» Lilissa
» Conseil achat loco
» (F/LIBRE) NINA DOBREV
» Yoon Hee ♪ a kiss never lies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRTUS VINCIT △ THIS GAME IS GONNA KILL YOU :: GESTION DU PERSONNAGE :: Gestion du personnage :: Fiche de liens-