BIENVENUE A STANFORD
Virtus Vinctis (Le courage vainc) aime cultiver le mystère. Qui sont-ils ? Quelle influence ont-ils réellement ? Vous avez très peu de détails. Ils semblent être partout, ils voient tout, rien ne leur échappe. Les preuves de l'existence de cette obédience remontent à la naissance même de l'université de Stanford. On murmure quelques noms de personnages illustres l'ayant intégrée tels que J.F. Kennedy, Herbert Hoover, Larry Page et Sergueï Brin : fondateurs de Google, ou encore Evan Spiegel : fondateur de Snapchat(...) INFORMATIONS Votre pseudo doit contenir un prénom et un nom, aucune initiale n'est acceptée.
Aucun nombre de ligne n'est demandé dans le jeu. Cependant, un bon niveau de français est exigé.
Ne négligez surtout pas les annexes, elles sont importantes pour une bonne compréhension du jeu et de l'environnement dans lequel évolue votre personnage.
Virtus Vincit a ouvert ses portes le 17/05/2014.


CONTEXTE | CONCEPT | GROUPES | STANFORD | INVITES
MINI-SCENARIOS | PRESENTATION | BOTTIN | SUGGESTIONS | ACTUALITE

ALEXA MORTON
FONDA | MP
△ Backflip/Elise
PrésenteMon image

GABRIEL EPSTEIN
FONDA | MP
△ SNUFF/Isabelle
PrésenteMon image

OWEN KEARNEY
ADMIN | MP
△ INK PANTHERS
Andréa
Présence réduiteMon image

MOIJA FEARLESS
MODO | MP
△ Wistful/Pauline
PrésenteMon image

ELEANOR GRAY
MODO | MP
△ Hypnotised
Emeline
PrésenteMon image
L'EQUIPE DE VIRTUS VINCIT
N'hésitez pas à nous contacter si besoin!




VIRTUS VINCIT
week-end d'integration
VOUS Y RENDRE
INDICES TEMPORELS Le jeu commence en AOUT 2014. C'est le début d'une nouvelle année. La rentrée des classes.
LA METEO LOCALE L'après-midi, il fait entre 25° et 30°C. Le soleil est au rendez-vous, c'est encore l'été alors profitez-en !
LES FORUMS PARTENAIRES
▯▯▯▯▯
© VIRTUS VINCIT L'intégralité du forum (concept, design, etc.) appartient à ses créateurs. Merci de bien vouloir respecter leur travail. Toute copie sera sanctionnée.
BIENVENUE SUR VIRTUS VINCIT
Nous vous rappelons que le RP se situe actuellement en Août 2014 pour la rentrée des classes.

Partagez | 
 

 kill your darlings (+ naess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zoé Blossom
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : soul.
Messages : 249
Avatar : brynja.
© crédits : bohemia.
Logement : en ru avec moija.

MessageSujet: kill your darlings (+ naess)   Mar 20 Mai - 20:35


NAESS & ZOE

tu sors de la hoover tower, autrement dis de la bibliothèque universitaire. tu as du mal à marcher droit. cette année, tu prends de bonnes résolutions dès la rentrée. finies les sorties en dehors de stanford, à respirer l'air frais du parc de palo alto. tout est révolu, du moins jusqu'à ce que tu craques et abandonnes tes cours éparpillés sur le lit. tu sais que tu ne résisteras pas à la tentation d'aller voir ailleurs, de te promener et de rêver à une vie bien différente de la tienne. une vie où tout va bien et où tu es reine. tout le monde t'adore et te désire. tu leur rends la donne parce que tu les aimes tellement. mais ça, ma chérie, c'est une vie impossible, un espoir trompeur, une moquerie de ton esprit. alors la mélancolie t'accueillera comme une vieille amie et tu finiras par écouter lana del rey en continu au lieu de réviser. tu secoues la tête afin d'évader toutes ces pensées négatives. tu te mens en te disant que cette année n'est pas comme les autres.
les livres pèsent dans tes bras. sur le chemin, tu en rattrapes même un de justesse. tu espérais pouvoir jeter tout ça dans ta chambre, mais il faut déjà que tu jettes un œil à la liste des inscrits au drama club. tu ne te fais pas avoir deux fois sur ce coup. l'année dernière, tu t'étais inscrite dans le même club et on t'avait oublié. au bout d'un mois, c'était impensable de le rejoindre. tu n'aimes pas faire les choses à moitié. aussi, te voilà devant la porte de la salle du drama club. d'une main valide -l'autre vacillant dangereusement- tu trouves ton nom. le théâtre n'est pas une de tes passions, c'est un simple hobby. tu incarnes des personnages. tu vis des aventures fantastiques à travers eux. c'est une sorte d'échappatoire.
dans tous les cas, tu peux partir d'ici, déposer les ouvrages d'algèbre et de physiques et en finir avec la douleur dans tes avant-bras. c'est alors qu'au moment où tu te retournes, tu l'aperçois. sa grande silhouette dotée de redoutables armes, ses yeux d'un bleu transcendant. ton cœur palpite et se met à battre à rythme soutenu. tu hésites entre prendre la fuite dans la direction opposée, faire semblant d'être obnubilée par la littérature mathématique ou bien dernier recours aller lui parler. non, c'est pas possible. pour aucune raison objective, le rencontrer te fout la frousse. mais pourquoi t'es comme ça ? tu te le demandes tous les jours. pourquoi ? les joues en feu, tu le vois se rapprocher du coin de l'oeil. tu ouvres fébrilement un des bouquins. oh intéressante cette formule. très, très intéressante... tu te grattes le nez -c'est comme se cacher sous un rideau. hum, hum. quoi, ce n'est pas toi qui a fait ça. tu jettes un coup en face de toi et... aaah... salut. je t'avais pas vu, excuses-moi. tu étouffes un faux rire. non pas que tu n'aimes pas le bonhomme. en réalité, tu l'aimes un peu trop et ça te fait peur. faire le mauvais geste ou dire une chose insensée et idiote en sa présence serait un calvaire. alors tu le fuis. et quand tu n'y arrives pas, tu paniques et dans ce cas tu mens. tu tousses pour t'éclaircir la voix et penses à ne pas rougir encore plus que tu ne l'es. qu'est-ce que tu fais ici ? question toute aussi bête, que tu poses quand tu ne sais pas quoi dire d'autre. et puis un éclair atteint ton petit cerveau. tout s'est bien passé ? je veux dire tes vacances. tu n'avais pas son numéro de téléphone, alors tu prends de ses nouvelles aujourd'hui. au moins, tu as des sujets sur lesquels discuter avec lui.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Naess Ibsen
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : police box
Messages : 35
Avatar : dane dehaan
© crédits : peach
Logement : appartement 012

MessageSujet: Re: kill your darlings (+ naess)   Jeu 22 Mai - 14:56


NAESS & ZOE

août touche doucement à sa fin, il fait encore chaud, mais le vent du nord arrive. je le sens qui commence à souffler doucement faisant bruisser les arbres. les nordiques ont un sixième sens pour ces choses-là. je n'ai jamais été du genre superstitieux, mais ça bizarrement j'y crois. mon esprit cartésien de scientifique m'a poussé à vérifier l'existence de ce fait dans la nature et je l'ai vérifié. mon père, son père, ma sœur, ma mère, moi, nous sommes capables de sentir quand l'hiver vient. sûrement, cela vient de notre habitude à côtoyer l'hiver, mais ça fait très classe de dire que tu sais quand l'hiver vient. winter is coming pour paraphraser game of thrones.
je rentre dans l'université. la même cohorte composée des mêmes gens se pressent aux mêmes endroits. ce serait presque triste si ce n'était pas risible. et puis je ne suis pas homme à succomber à la tristesse humaine. je me suis toujours demandé si c'était moi ou eux les plus "anormaux". ils vivent leur existence dans une sorte d'ignorance béate, je les envie presque. presque seulement.
je souris de ce sourire qui en énerve tellement. plus jeune on me reprochait de ne jamais sourire, aujourd'hui on me dit d'arrêter de me moquer avec mon sourire en coin. la vie manie l'ironie avec un talent qui confine au génie. tu penses à quoi? ah seeley, mon watson à moi. j'essaye de lui répondre quand quelqu'un nous interrompt. vous voulez vous inscrire au club chrétien? dit-elle en me tendant une feuille et un stylo. seeley éclate d'un rire sonore. ça confine au génie vous disais-je, au génie.
Au loin j'aperçois zoé. zoé blossom m'aime bien et j'aime bien zoé blossom, mais zoé blossom est dangereuse et je suis dangereux pour zoé blossom. son innocence est rafraîchissante, sa pureté une anomalie. parfois j'imagine ce que j'aimerais faire avec zoé blossom, mais je secoue la tête et je pense à une équation différentielle à la place. pas que zoé blossom ne m'attire pas, non. c'est plutôt que je ne devrais pas être attiré par zoé blossom. je l'entraîne déjà dans sa chute, c'est un ange, elle ne doit pas choir. je la regarde de loin et je crois qu'elle m'a vu ; elle m'évite peut être. elle aurait raison.
et pourtant, je suis inexorablement attiré par elle, par sa différence. je la trouve douce, elle a quelque chose d'irréel dans ce monde de violence, de sexe et de sang. elle ne devrait pas exister ou être désabusée, mais elle existe et elle ne semble pas cynique. je suis juste derrière elle maintenant et en passant je remarque qu'elle lit un bouquin d'algèbre, le souci c'est qu'elle le tient à l'envers. je remarque aussi que son nom est sur la feuille d'inscription du drama club. je m'éclaircis la gorge en me tenant en face d'elle, elle lève la tête et je m'aperçois que dans un sens elle m'avait manqué. pas comme vyx ou seeley peuvent me manquer, différemment, mais tout de même elle m'avait manqué. aaah... salut. je t'avais pas vu, excuses-moi. doux mensonge, je passe outre et lui souris simplement. qu'est-ce que tu fais ici ? je détaille son visage, ses yeux bleus, ses dents blanches derrière des lèvres naturellement rouges et ses joues qui rougissent doucement. je fais semblant d'être occupé. ça me prend plus de temps que d'être vraiment occupé alors je pense arrêter. la plupart des gens pensent que les mécanismes de l'attirance, d l'amour me sont inconnus, mais c'est faux. les pupilles qui se dilatent, l'accélération légère du cœur, les joues qui s'enflamment sous l'effet d'un afflux plus important de sang et toute une batterie de sécrétion, de synapses, de neurones qui se mettent en action et envoient des impulsions électriques un peu partout dans le corps ; un sacré foutoir. tout s'est bien passé ? je veux dire tes vacances. froide, mais pas désagréable. je suis allé voir ma grande tante ygilde en écosse. si on oublie l'odeur et les gâteaux rances, cette femme est charmante. je dis ça sur le ton désinvolte et à moitié sérieux qui me caractérise. je crois que c'est pour ça que les gens ne m'aiment pas : ils n'arrivent jamais à savoir quand je me fous de leur gueule ou quand je suis sérieux. et toi? coquillage et crustacés, amourette en bord de plage dans un pays exotiques ou couvent de bonne sœur dans le kansas?
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t106-the-god-of-tits-and-wine-naes http://virtus-vincit.1fr1.net/t258-today-s-mood-bitchy-with-a-chance-of-sarcasm
Zoé Blossom
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : soul.
Messages : 249
Avatar : brynja.
© crédits : bohemia.
Logement : en ru avec moija.

MessageSujet: Re: kill your darlings (+ naess)   Lun 26 Mai - 9:09

il t'observe, de bas en haut. il fixe tes prunelles bleu-grises dont tu n'es pas si fière. gris, c'est une couleur plate, sans vitalité, presque ennuyeuse. heureusement que le bleu auréole tes iris et les alimente d'une énergie. tu te sentirais moins belle sans. tu ne peux rester tranquille après cette dissection de ton visage -voire ton corps mais tu essayes de ne pas t'en persuader sinon des tomates pousseraient de tes joues en feu. de ton côté, tu ne peux détourner ton regard des yeux scrutateurs de naess. vous vous ressemblez, étrangement. vous possédez les même attraits ; des traits fins, plus pâles pour le jeune homme et donc plus en train à cacher ses émotions. tu l'envies. tu aimerais bien être indifférente aux aléas de la vie et des gens. tu essayes, là, maintenant. tu essayes de ne voir naess que comme un ami, mais plus tu t'efforces et le regardes, plus tu le trouves beau et irrésistible. il y a tout dans ce garçon qui t'attire. qui plus est, il ne peut pas passer quelques minutes sans que n'apparaisse son sourire cynique et accrocheur. de ce fait, la plupart du temps, tu le quittes en ayant un cœur logé dans tes reins et dans ta poitrine ; ils battent à l'unisson et empoisonnent tes veines d'un liquide mielleux et délicieux ; l'adrénaline du désir. tu pars, tu t'éloignes de lui dans un état critique. et puis les pulsions s'en vont, mais reviennent dès que tu penses à lui, à la manière dont il t'a parlé et qu'il t'a souris. et puis, la nuit, tu désespères, tu t'obliges à dormir l'esprit vide parce que tu sais que naess te fera mal si tu y penses trop. tu sais que tu ne l'auras jamais et que toutes ses avances ne sont qu'illusions. c'est toi qui les traduit en quelque chose de prometteur à l'état présent. tu n'as pas la force de lui résister et faire face à ce mirage de sentiments. ton inconscient te laisse un bout d'espoir à dévorer sur le moment pour ne pas que tu tombes dans un tourbillon ténébreux et mélancolique. pourquoi certaines personnes que tu aimes te font-elles un ravage dans ton esprit ? tu t'en es retourné à dieu, mais n'as pas encore trouvé de réponse. froide, mais pas désagréable. je suis allé voir ma grande tante ygilde en écosse. si on oublie l'odeur et les gâteaux rances, cette femme est charmante. un sourire réprimé nait en coin de ta bouche. les paroles de naess ont le don de te faire rire plus qu'autre chose. cependant, tu n'oses pas te moquer de sa famille, ne sait-on jamais. tu as survécu à la lande. les paysages sont magnifiques, il parait, presque magiques et hantés. alors as-tu rencontré une âme d'antan là-bas ? tu lèves les sourcilles et fais une moue comique. oui, je vous rassure, c'était pour rigoler. et toi? coquillage et crustacés, amourette en bord de plage dans un pays exotiques ou couvent de bonne sœur dans le kansas? ta petite comédie s'arrête d'un coup. tu es un peu perdu, le cœur en arrêt. naess serait prêt à croire que toi -toi zoé blossom- ait eu une aventure amoureuse pendant l'été. tu hésites entre rire aux éclats ou pleurer comme une fontaine. non, vraiment, quelle question. je suis restée au kansas. tu hausses des épaules et te balances d'un pied à l'autre, comme une petite fille intimidée. plus tu parles de tes supposées vacances, plus tu les trouves à mourir d'ennuis. la prochaine fois, tu partiras en excursion au cœur des pyramides maya pour revenir et raconter tes histoires d'aventurière. en fait, j'ai travaillé pendant deux mois en parapharmacie, donc je n'ai pas pu suivre mes parents à l'étranger. tu t'excuses littéralement de ne pas pouvoir le faire voyager par le biais de tes lèvres. tu crains zoé. donc rien de très exotique. tu lâches un petit rire nerveux. amourettes... pas encore, toujours pas... mais avec toi, naess, je n'hésiterai pas. tu t'es inscrit à quel club cette année ?

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: kill your darlings (+ naess)   
Revenir en haut Aller en bas
 

kill your darlings (+ naess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» If you're not afraid of me, why do not you kill me? [Ft Timothy]
» supprimer nod32 "ekrn.exe" impossible
» BEE ❁ Kill 'em with kindness.
» being ridiculous doesn't kill you (ft. sahar)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRTUS VINCIT △ THIS GAME IS GONNA KILL YOU :: UNIVERSITE DE STANFORD :: Services universitaires :: Clubs building-