BIENVENUE A STANFORD
Virtus Vinctis (Le courage vainc) aime cultiver le mystère. Qui sont-ils ? Quelle influence ont-ils réellement ? Vous avez très peu de détails. Ils semblent être partout, ils voient tout, rien ne leur échappe. Les preuves de l'existence de cette obédience remontent à la naissance même de l'université de Stanford. On murmure quelques noms de personnages illustres l'ayant intégrée tels que J.F. Kennedy, Herbert Hoover, Larry Page et Sergueï Brin : fondateurs de Google, ou encore Evan Spiegel : fondateur de Snapchat(...) INFORMATIONS Votre pseudo doit contenir un prénom et un nom, aucune initiale n'est acceptée.
Aucun nombre de ligne n'est demandé dans le jeu. Cependant, un bon niveau de français est exigé.
Ne négligez surtout pas les annexes, elles sont importantes pour une bonne compréhension du jeu et de l'environnement dans lequel évolue votre personnage.
Virtus Vincit a ouvert ses portes le 17/05/2014.


CONTEXTE | CONCEPT | GROUPES | STANFORD | INVITES
MINI-SCENARIOS | PRESENTATION | BOTTIN | SUGGESTIONS | ACTUALITE

ALEXA MORTON
FONDA | MP
△ Backflip/Elise
PrésenteMon image

GABRIEL EPSTEIN
FONDA | MP
△ SNUFF/Isabelle
PrésenteMon image

OWEN KEARNEY
ADMIN | MP
△ INK PANTHERS
Andréa
Présence réduiteMon image

MOIJA FEARLESS
MODO | MP
△ Wistful/Pauline
PrésenteMon image

ELEANOR GRAY
MODO | MP
△ Hypnotised
Emeline
PrésenteMon image
L'EQUIPE DE VIRTUS VINCIT
N'hésitez pas à nous contacter si besoin!




VIRTUS VINCIT
week-end d'integration
VOUS Y RENDRE
INDICES TEMPORELS Le jeu commence en AOUT 2014. C'est le début d'une nouvelle année. La rentrée des classes.
LA METEO LOCALE L'après-midi, il fait entre 25° et 30°C. Le soleil est au rendez-vous, c'est encore l'été alors profitez-en !
LES FORUMS PARTENAIRES
▯▯▯▯▯
© VIRTUS VINCIT L'intégralité du forum (concept, design, etc.) appartient à ses créateurs. Merci de bien vouloir respecter leur travail. Toute copie sera sanctionnée.
BIENVENUE SUR VIRTUS VINCIT
Nous vous rappelons que le RP se situe actuellement en Août 2014 pour la rentrée des classes.

Partagez | 
 

 Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daisy Dixon
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : lolita
Messages : 100
Avatar : Elsa Hosk
Logement : Appartement n°16

MessageSujet: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 17:09

DAISY DIXON
Vas pas prendre un tambour pour aller annoncer que j'ai compris l'amour quand tu m'as embrassée
Prénoms Daisy Nom Dixon Âge 21 ans Année de naissance 20 décembre 1992 Lieu de naissance Brighton Origines Anglaises Nationalité Anglaise Années d'études Quatrième année Spécialité Sciences humaines psychologie Club et/ou équipe Cardinal life & Challenge for Charity Moyen de financement Malgré la figure angélique qu'elle semble représenter, la jeune Daisy a trouvé un moyen particulièrement peu orthodoxe pour financer ses études. Ses parents, bien que bourgeois aisés, ne pouvaient pas se permettre de payer l'intégralité du prix tout à fait exorbitant des études américaines. Ils ont obtenu un petit emprunt que Daisy complète officiellement avec un job de serveuse, officieusement grâce à ses revenus plutôt juteux d'escort girl. Ceux-ci lui permettent même de vivre très aisément, bien au-delà de ce dont elle aurait besoin. N'allez pas croire que cette sombre activité est une corvée pour elle, qu'elle fait cela exclusivement afin de s'en sortir dans ses comptes. Non non. Daisy y trouve en réalité un malin plaisir qu'elle n'abandonnerait pour rien au monde. Même s'il est évident que cette activité reste totalement secrète. Statut amoureux Célibataire, peu préoccupée par les tourments des relations amoureuses pour le moment. Orientation sexuelle Hétérosexuelle bien qu'elle soit encore en quête au fond d'elle.
Qualités Douce, Drôle, Bonne observatrice, Perspicace, Espiègle, Intelligente, Rêveuse, Flegmatique, Gracieuse
Défauts Timide, Maladroite en société, Égoïste, Solitaire, Taciturne, Impénétrable, Impulsive, Farouche

Daisy c'est la petite poupée de cire. Belle comme un ange, jamais elle ne passe inaperçue, elle attire les regards de filles jalouses comme de garçons charmés, ce qu'elle apprécie énormément sans le laisser transparaître pour autant. Mutine, impénétrable, personne n'arrive vraiment à la saisir, à la comprendre. Elle semble toujours un peu dans ses rêveries, même parfois un peu hautaine pour certains, mais ce n'est pas vraiment cela, elle aime juste vagabonder tranquillement dans son monde. Timide de nature aussi, elle parle peu, est assez solitaire. Seul un nombre très restreint de gens peuvent affirmer être son amie et la connaître vraiment. Il n'en demeure pas moins que quand elle le souhaite, elle sait se montrer très joueuse et drôle voire taquine quand elle se sent en confiance et surtout avec les hommes, dont elle a toujours préféré la compagnie. Il est vrai qu'elle y a trouvé plus d'intérêt, surtout chez les hommes d'âge mûr qui l'attirent tout particulièrement. C'est vrai, les hommes se montrent toujours très attentionnés envers elle, cherchant certainement à gagner ses faveurs, elle ne l'ignore pas, elle s'en amuse même intérieurement. Alors que la gent féminine, plus jalouse et compliquée l'irrite bien souvent. Les filles font passer l'amour avant tout, se plaignent et sont trop émotives à son gout. Daisy est aussi une jeune femme ambitieuse, elle a besoin de viser haut pour avoir la sensation de vivre vraiment et elle s'en donne les moyens. Loin d'être idiote, malgré ce que certains peuvent prétendre, observatrice et passionnée par les sciences humaines, elle trouve un intérêt tout particulier à analyser le monde qui l'entoure, essayer de comprendre les gens et leur comportement, voire se comprendre elle-même parfois. Dans la vie quotidienne elle peu cependant se montrer assez légère, vivant sa vie comme bon lui semble, au jour le jour, sans craindre les changements auxquels elle peut procéder n'importe ou n'importe quand.
Quel genre d'élève êtes-vous?
Je n'aime pas particulièrement me jeter des fleurs mais je suis une élève assez brillante, je l'ai toujours été. Le genre de fille que les professeurs aiment à avoir et complimentent. Sage, consciencieuse et passionnée. Je ne me laisse pas perturber, je sais ce que je veux, à défaut de le savoir parfois dans d'autres domaines, je travaille pour et je suis toujours dans les têtes de classe.

Que font vos parents?
Mes parents habitent toujours à Brighton. Ma mère après s'être occupée de toute la famille a reprit un petit travail dans les ressources humaines et mon père lui gagne plutôt bien sa vie en tant qu'expert comptable dans une grande société.

Pouvez-vous nous dire quelque chose sur votre famille?
Oh c'est une famille tout ce qu'il y a de plus normale. Une petite famille anglaise bien rangée. Bourgeois, assez croyants, aux revenus confortables sans être exceptionnels, a la vie confortable sans être exceptionnelle. En fait tout est confortable sans être exceptionnel dans cette famille. Je les aime évidemment, ils m'ont toujours apporté ce qu'il fallait, mais parfois je les trouve un peu trop monotones. Il m'arrive de me dire qu'ils doivent vraiment s'ennuyer à force de tant de normalité. J'ai beau suivre un peu la voie qu'ils m'ont tracée, celle faite d'un petit travail bien commode, de bibles, d'une maison, d'un chien et plein d'enfants, moi j'ai toujours un peu rêvé de plus et parfois même emprunté des chemins inconnus.

Racontez-nous une anecdote de votre vie.
Il m'est arrivé, alors que j'étais à la messe avec mes parents de recevoir sur mon portable un sms de Louis, l'ancien petit copain de ma sœur. Un sms assez cru dirons nous. C'était déjà relativement cocasse et ça m'a fait sourire. Je me suis même permise de lui répondre ensuite, au beau milieu des chants du seigneur.

Parlez-nous de vos inspirations et de vos ambitions? Pour quoi vous levez-vous chaque matin? Qui désirez-vous devenir ?
Je suis très ambitieuse, je crois plus encore que je ne peux me l'imaginer. Les grandes figures, les personnages qui créent dans ce monde la légende m'ont toujours impressionnés, dans n'importe quel domaine. Ils ont cette force et cette superbe qui m'impressionne et m'incite à donner toujours plus. Je pense que c'est l'aventure et cette envie de grandeur qui me pousse à avancer car pour le reste je me laisse un peu porter, assez insouciante et détachée de manière générale. Ces deux aspects me laissent constater que ce que je désire devenir est encore flou et se laissera sûrement engendrer par le destin. Qui sait si je marquerais moi aussi mon nom sur les grandes places, après tous les introvertis gouvernent le monde, ou bien si je vivrais une vie plus sauvage au gré de mes envies à l'image de ma désinvolture. Papa et maman n'imaginent rien d'autre que la première, ils sont tellement fiers de voir que j'ai réussi à voler encore plus haut que leurs espérances.

Vous avez sûrement entendu parler de Virtus Vincit. Qu'en pensez-vous? Et jusqu'à où êtes-vous prêt à aller ?
Je dois dire que je m'en moque un peu. Certes, je dois avouer que c'est une histoire intrigante mais finalement ça m'est bien égal de savoir qui ils sont, je n'irais pas chercher plus loin des informations. Pour ce qui est des missions  franchement je ne sais pas jusque où je pourrais aller. Parfois je me dis que je ne connais pas vraiment mes propres limites, mais j'imagine que je suis assez joueuse dans l'âme, et assez impulsive. Tout est possible...


HORS JEU ~ INFORMATIONS
prénom lana pseudo lolita pays france où avez-vous connu le forum? par un partenariat en allant de forums en forums présence fréquente suggestions ou commentaires    type de personnage inventé avatar elsa hosk groupe niveau 0/spectacteur
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t264-daisy-dixon-vas-pas-prendre-u http://virtus-vincit.1fr1.net/t425-daisy-dixon-vas-pas-prendre-un-tambour
Daisy Dixon
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : lolita
Messages : 100
Avatar : Elsa Hosk
Logement : Appartement n°16

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 17:09

   
DAISY DIXON
   Tout ce que je t'ai dit pour te faire plaisir, quelqu'un me l'avait dit pour me faire plaisir.
 
 
   

"Je restais seule dans ma chambre, rêvant de celui qui viendrait me sortir un jour de l'enfance et avec qui je partirais loin. Avant que le concert commence quand tous les musiciens s'accordent, un peu comme la mer qui avance un peu comme le mal au coeur"

Sa jeunesse, son enfance ne fut qu'ordinaire, le genre de banalité agréable, entourée d'une famille anglaise, bourgeoise et croyante, installés à Brighton, là ou l'été est plus clément et la vie apparaît parfois plus exotique aux abords de la mer. Ils étaient trois enfants, Peter, le plus jeune, Daisy, et Kelly l'ainé. Ses parents étaient aimants, sa famille unie. Oui Daisy n'a jamais manqué de rien ou vécu d’événements malheureux. Le genre d'enfant qui a la chance de ne jamais vraiment avoir connu les hardiesses de la vie, qui grandit dans la doucereuse et trompeuse insouciance d'une existence plate. C'est en grandissant qu'elle commença à se laisser rêver à plus. Daisy aurait voulu être de celles qui marquent leur nom quelque part, dans l'histoire, de celles qui brillent, qui éblouissent. Le soir à la fenêtre de sa chambre dans ce pavillon de bord de mer, elle songeait, admirant le ciel et ses millions d'étoiles éclatantes, ses yeux absents, se demandant si un jour elle vivrait plus que cette vie là, si un jour elle brillerait elle aussi. Cette soif d'aventure, c'était si profondément ancrée en elle, et cette envie de voir, d'être vue. Petite poupée mutine qui gardait en elle les rêves d'une grande vie. Car elle ne se confiait qu'à un journal rose protégé d'un petit cadenas doré. Elle lui disait des choses comme ça...
« Cher Journal, aujourd'hui il fait beau. Je suis allée à la plage avec Papa, Maman, Peter et Kelly. Nous avons fait des châteaux de sables. C'était super. Je me demande ce qu'il y a derrière la ligne de la mer. Après l'horizon. »
« Cher journal, aujourd'hui j'étais à l'école avec mes copines et un garçon m'a envoyé une lettre d'amour. On a bien rigolé. Je suis allée le voir après on s'est fait un bisou sur la bouche. Mais c'est un secret. J'aime bien les garçons ils sont rigolos, j'aime bien les lettres d'amours c'est marrant l'amour. C'est quoi vraiment l'amour ? »
« Cher journal, la vie est trop nulle. Papa et Maman sont trop nuls. J'en ai marre que personne ne me comprenne. Y'a que moi qui sait ce que je ressens vraiment. J'ai l'impression d'être la seule a ressentir ça. Mais merde pourquoi je me pose autant de questions en ce moment. Fait chier. Cette vie est pourrie jusqu'à la moelle. Tout le monde m'est insupportable. Le monde entier. Le monde.»
« Cher journal, 16 ans que je suis dans ce monde. C'est fou quand  même. Comme on grandit si vite. Il me parait bien fade parfois. J'aimerais en découvrir plus. Aller au-delà des limites. Je me sens parfois enfermée dans cette cage dorée de notre petite vie banale. Et parfois aussi je ne comprends pas ce que je vois. Les gens. Ils sont étranges. Est-ce que c'est ici ? C'est peut-être moi qui ne les comprends pas, ou eux. Enfin ça doit sûrement être un peu les deux. Je n'appartient pas vraiment à quelque chose, à quelqu'un, je n'appartient à rien. Faudrait que je parte. »
« Cher journal, bientôt majeure ! Je vais partir aux Etats-Unis dans quelques temps pour faire mes études, je vais me libérer un peu de ce carcan, je vais voir le monde, je vais voyager. Je ne sais pas si j'y trouverais ce que je cherche, trouver quelque chose c'est ce qu'on essaye tous de faire non ? »
« Cher journal, ça fait si longtemps que j'attends. Que j'attends que quelque chose me tombe dessus. Mais quoi ? Quand ? J'aimerais connaître l'amour aussi, les plaisirs que les autres ont connus déjà. Je me sens un peu seule au milieu de ce monde, comme lâchée dans une foule harassante. Je sais pas si je cherche vraiment en fait, et si j'ai quelque chose à chercher. »

"Moi qui avais peur de tout et rien, j'ai bien changé.Tu as fait de moi, je le vois bien, tout autre chose. Je ne suis plus, c'est vrai, celle que j'étais, la petite fille que tu as connue."
L'été flottait dans la brise marine du bord de mer à Brighton. Le fabuleux coucher d'un soleil qui s'en allait dans un mélange cotonneux rose orangé derrière la ligne de la mer, si droite. Elle regardait cette ligne, elle fixait de ses yeux bleus le spectacle, tandis que ses longs cheveux blonds en bataille virevoltaient au gré du vent tiède de début de soirée. Sous ses doigts le sable devenu frais qu'elle caressait doucement. Des rires éclatèrent. Elle tourna la tête et essayait de se joindre de nouveau à la conversation qui se tenait dans le petit groupe de jeunes assis sur la plage avec elle et plusieurs bouteilles d'alcool fort. De jeunes adolescents insouciants, cherchant désespérément à trouver ce qui leur semblait être la liberté dans une bouteille pas chère achetée tant bien que mal dans un commerce un peu louche. Ils commençaient à s'enivrer, parlaient et riaient tous trop forts à des blagues de plus en plus salaces a mesure que la nuit tombait. L'atmosphère se réchauffait tandis que le ciel devenait noir et l'air plus frais encore. Les garçons et les filles, tous entre environ 19 ou 20 ans se tenaient en cercle et Daisy était là, le jeune Daisy du haut de ses 18 ans, si jolie dans sa robe fluide à fleurs, enroulée dans son pull à grosse mailles, son visage doux de jeune fille sublimé dans la lumière suave de début de soirée. Sa grande sœur, Kelly, était aussi présente, grossièrement collée à son petit copain, Louis. Deux jeunes adolescents dégoulinants de mièvrerie. Il y avait d'autres de leurs amis aussi. Elle, elle ne savait pas vraiment ce qu'elle faisait là. Un peu gênée et en même temps grisée par l'alcool et la fête. Elle n'osait parler que très peu mais s'amusait à observer les regards qui s'échangeaient entre chacun d'eux, leur manière de bouger. Mais l'alcool commençait à monter et elle se laissait de plus en plus aller, à quelques taquineries qu'elle rendaient à ceux qui cherchaient à la sortir de sa coquille, elle riait elle aussi plus fort et commençait à sentir son inhibition lui échapper. L'un des jeunes garçons la fixait sans arrêt, il lui souriait même quelque fois. Elle l'avait bien vu. C'est le genre de choses qui ne lui échappe pas. Et elle aimait voir son regard se poser sur elle, parfois un peu trop lourd, mais gorgé d'envie.
« Alors celui qui n'a jamais baisé dans une voiture boit son verre ! Et cul sec ! Hahaha ! » Ça y est, c'était la partie de soirée ou les jeux idiots commençaient. Daisy retrouvait un peu de sa gêne. Rougissant de se savoir si peu expérimentée face aux autres jeunes du cercle, exhibant fièrement leurs frasques déjà folles. La soirée passait, battait son plein, et plus les bouteilles se vidaient plus elle tournoyait. Le jeune garçon se rapprochait d'elle, lui sourit.
« Alors t'es toute timide toi ? » lui susurrât-il à l'oreille d'une voix qu'il pensait sûrement sensuelle. Elle rit intérieurement de cette phrase d'approche qu'on lui servait souvent et qu'elle trouvait horriblement ridicule.
« Tu me fais rire. » Se contenta-t-elle de répondre un sourire au coin des lèvres.
Il essayait tant bien que mal de la séduire, de lui plaire, usant et abusant de phrases de dragues risibles qui amusait Daisy mais n'arrivait jamais à lui apporter ne serait-ce qu'un peu d'intérêt pour lui.
« Tu viens on va se poser là-bas tous les deux, on va regarder la mer et les étoiles ensemble... » Ce qu'il était maladroit ! Il ne connaissait décidément pas du tout la jeune blonde à qui il s'adressait.
« Non écoutes je crois que tu te fatigues pour rien. Vraiment arrête. » elle lui dit cela tout en riant ce qui devait être encore plus insupportable pour l’ego de son interlocuteur qui s'en alla sans dire un mot pour aller s'attaquer à une proie plus facile.
Le temps passait, la soirée fini par toucher à sa fin alors que le ciel s’éclaircissait déjà un peu. Les âmes s'apaisaient calmées par les tournoiements de plus en plus forts qui s'accompagnaient de l'ivresse, affaiblis par leur cerveau qui ne répondait plus de rien. Kelly s’efforçait d'aider son amie à s'enfoncer deux doigts au fond de la gorge pour tenter de mettre un terme à son état plus que désastreux. A quelques mètres de la scène, deux personnes non identifiées se touchait de manière extrêmement grossière à la vue de tous. Au milieu de ce cirque de fin de soirée, Daisy s'approcha de Louis qui s'était avachi près de la mer, une cigarette aux lèvres, le regard perdu et rêveur ou vide à cause de l'alcool lui aussi, qui sait. Elle s'assit près de lui, très près, et le regarda en souriant, le regard un brin espiègle, sans rien dire.
"La petite Daisy ! Qu'est-ce que tu fou là ?" Lui dit-il en lui souriant en retour, laissant reposer la main qui ne tenait pas sa cigarette sur la cuisse de la jeune femme. Il prit une autre bouffée de sa cigarette et la souffla doucement vers le visage de Daisy, en la regardant droit dans les yeux. Il sourit sans rien dire, elle aussi.
"Tu sais que t'es belle sous la lune Daisy Dixon ?" Cette phrase était ridicule, mais la belle blonde était ivre et elle adorait regarder Louis à ce moment même qui était, il faut l'avouer, assez beau garçon.
"Viens avec moi" lui lança elle brusquement comme un défi. La seconde suivante, elle se mit là courir, tandis que Louis restait assis, étonné en plus d'avoir ses réflexes totalement dégradés par la quantité d'alcool trop importante qui circulait dans son sang. Mais il ne tarda pas à la suivre, courant maladroitement derrière elle dans le sable qui semblait trop lourd. Leur course folle s'arrêta bien plus loin, dans un coin reculé de la plage, où les buissons offrait un petit coin tranquille à l'abri de la fête, des regards et du monde. Essoufflés, leurs corps se laissèrent tomber dans le sable, côte à côte.
"T'es un peu folle Daisy. Mais je t'aime bien." C'est à ce moment là qu'elle se décida finalement à lui chuchoter dans le creux de l'oreille quelque chose, quelque chose qui acheva de libérer l'excitation de Louis. Ils se jetèrent l'un sur l'autre comme deux animaux affamés sur un bout de viande, Daisy se laissant emporter par la fougue qui secouait Louis, grisée par l'alcool et ce qu'il se passait. C'est comme ça que sa première relation sexuelle se déroula. C'était un peu sauvage, un peu violent, mais elle garda malgré tout un gout incroyablement doux de cette soirée d'été ou elle perdit enfin sa virginité. Le goût devait être beaucoup plus amer pour sa sœur Kelly qui perdit d'un seul coup son copain et la confiance qu'elle avait en sa petite sœur. Heureusement, papa et maman n'en surent rien. Elle assista même à la messe du dimanche le lendemain matin avec eux, la tête dans un brouillard un peu plus agréable que de coutume.

"Comme toi j'ai un cœur qui ne peut rien promettre, a qui l'amour fait peur, mais qui t'aime peut-être. A quoi ça sert de le cacher ? A quoi ça sert d'y échapper ?"

« Chambre 305 »
Des talons aiguilles, elle n'en avait porté que trois fois auparavant. Aujourd'hui, ils foulaient la moquette grise et épaisse de cet hôtel luxueux. La jupe moulante, le chemisier de sa mère, faisait de son corps une beauté encore plus alléchante que d'habitude. Le maquillage qui couvrait son beau visage était un peu exagéré, comme pour se cacher, comme pour devenir quelqu'un d'autre. Du rouge lascif sur les lèvres, du noir charbon autour des yeux lui donnait des airs de vamp qu'elle n'était pas. C'est dans cet espèce de costume fabuleux qu'elle arpenta le long couloir jusqu'à la porte de la chambre 305. Elle s'arrêta devant celle-ci. Soucieuse ou excitée ? Déterminée ou apeurée ? Elle fini par frapper le bois sombre de sa petite main aux ongles rouges. L'instant d'après fut très long. Son cœur battait fort dans sa poitrine, cette porte restait fermée pendant si longtemps, un mur d'angoisse. Que se passerait-il ? Qui allait l'ouvrir ?
« Bonjour mademoiselle, Darla c'est ça ? ». Un homme, les cheveux grisonnants, le visage un peu marqué par le temps, mais loin d'être laid, venait d'ouvrir la porte de la chambre 305. Il était étonnement plutôt classe, le regard quelque peu rassurant malgré la situation.
« Darla oui. » murmura-t-elle tout doucement. Darla était le seul prénom qui lui était venu pour se masquer. Daisy avait juste gardé le "Da", comme pour conserver une partie de son identité dans ce monde inconnu.
« Vous paraissez bien jeune. Vous avez 21 ans ? »
« Oui on me le dit souvent, mais j'ai bien 21 ans.» Elle avait en réalité 19 ans mais l'homme en face d'elle ne chercha pas à en savoir plus.
La main posée délicatement sur ses reins, il la guida lentement vers l'entrée de la chambre. Puis il l'a regarda dans les yeux, d'un regard perçant. Elle détourna rapidement les siens.
« Vous semblez troublée » Ne marquant qu'une courte pause, il l'embrassa dans le cou puis sur ses lèvres rouges, l'emmena vers le lit propre de la chambre 305, dans cette atmosphère stérile qui régnait. Il  lui fit l'amour, si on veut, si on peut appeler ça comme ça, n'échangeant aucun mots, que des caresses. Une fois la tâche accomplie Daisy récupéra ses affaires éparpillées sur le sol, toujours mutine.
« 500€ c'est bien cela ? » elle hocha la tête et saisi les billets avant d'accepter un dernier baiser de la part de l'homme avec qui elle venait de partager quelques heures d'intimité et elle s'en alla dans le silence.
« Au revoir » lui lança-t-elle devant la porte ouverte, de la même petite voix qu'elle avait depuis le début de l'entrevue. Elle n'entendit même pas sa réponse, ferma la porte de la chambre 305, réemprunta le couloir dans le sens inverse, recroisa le réceptionniste qui lui lança un regard furtif. Dans la rue elle marchait d'un pas rapide, faisant claquer ses talons aiguilles sur le sol, sous le ciel obscur de la nuit qui tombait. Elle troqua ses talons aiguilles pour de simples ballerines plates et prit un taxi afin de rentrer chez elle, pouvoir enfin se doucher, se laver, faire couler l'eau sur son corps.
« 17 Brunswick Street s'il vous plait.». Aucun mot de plus ne s'échangea entre elle et le chauffeur du taxi. Regardant par la fenêtre, le soir qui tombait, le ciel de la Californie qui s'assombrissait et se couvrait de nuages, Daisy pensa a ce qu'elle venait de faire. Non elle n'était pas triste de cela. Elle allait même recommencer, continuer, encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t264-daisy-dixon-vas-pas-prendre-u http://virtus-vincit.1fr1.net/t425-daisy-dixon-vas-pas-prendre-un-tambour
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 17:10
Bienvenue   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 17:13
hosk est vraiment belle, bienvenue. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Owen Kearney
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : INK PANTHERS™
Messages : 421
Avatar : felix bujo, le divin.
© crédits : aeroplane.
Logement : chambre H1 (ru).

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 17:52
bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t41-untitretoutconcom#426 http://virtus-vincit.1fr1.net/t127-la-connerie-c-est-la-decontraction-de-l-intelligence
Zoé Blossom
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : soul.
Messages : 249
Avatar : brynja.
© crédits : bohemia.
Logement : en ru avec moija.

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 17:59
Citation :
Club et/ou équipe cardinal life

welcome sister     il nous faudra un lien   

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Daisy Dixon
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : lolita
Messages : 100
Avatar : Elsa Hosk
Logement : Appartement n°16

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 18:05
Merci tout le monde I love you  


Zoé Blossom a écrit:
Citation :
Club et/ou équipe cardinal life

welcome sister     il nous faudra un lien   

(ah pourquoi c'est le désert au niveau cardinal life ici ? Evil or Very Mad) ça sera avec plaisir en tous cas Zoé même si je ne connais pas cette chère enfant pour le moment, ça ne saurait tarder
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t264-daisy-dixon-vas-pas-prendre-u http://virtus-vincit.1fr1.net/t425-daisy-dixon-vas-pas-prendre-un-tambour
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 18:15
Elsa est sublime sur ton avatar.  Elle t'est réservée pour cinq jours.
Trop de beautés chez Cardinal Life Very Happy 

Bienvenue parmi nous.  
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Daisy Dixon
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : lolita
Messages : 100
Avatar : Elsa Hosk
Logement : Appartement n°16

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 18:34
Merci merci hehe    

_________________
the wild side
But she never lost her head, even when she was giving head, she says hey babe, take a walk on the wild side. Said hey babe, take a walk on the wild side. And the coloured girls go doo doo doo doo
apache.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t264-daisy-dixon-vas-pas-prendre-u http://virtus-vincit.1fr1.net/t425-daisy-dixon-vas-pas-prendre-un-tambour
Zoé Blossom
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : soul.
Messages : 249
Avatar : brynja.
© crédits : bohemia.
Logement : en ru avec moija.

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 18:55
Daisy Dixon a écrit:
(ah pourquoi c'est le désert au niveau cardinal life ici ? Evil or Very Mad) ça sera avec plaisir en tous cas Zoé même si je ne connais pas cette chère enfant pour le moment, ça ne saurait tarder

il me tarde aussi, elsa est plus que fuckable    
je crois qu'on est quatre avec toi, donc ça va, on survit  I love you 

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Alexa Morton
SUBLIME PRINCESS OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : backflip / elise
Messages : 1188
Avatar : Cora Keegan
© crédits : backflip
Logement : Résidence Universitaire, chambre F1

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mar 20 Mai - 21:09
Zoé Blossom a écrit:
Citation :
Club et/ou équipe cardinal life

welcome sister     il nous faudra un lien   

I'M IN !! Cardinal Life power    
bienvenue

_________________

Avec toi, la vie était épuisante, mais la télé restait éteinte.
Et tout était possible. Tout.
À condition de ne jamais lâcher ta main...

Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t36-desertee-de-ses-yeux-je-suis-c http://virtus-vincit.1fr1.net/t124-lately-i-ve-been-i-ve-been-losing-sleep
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Mer 21 Mai - 15:03
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Sora Neil
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : Chacapix
Messages : 323
Avatar : Zoella Sugg
© crédits : Stella
Logement : Appartement 4

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Ven 23 Mai - 9:35
Bienvenue =D

_________________
- SORA PRESIDENTE-
DRAMA CLUB, VOTEZ POUR MOI =D(c)Silver Lungs
 
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t223-sora-what-did-you-expect http://virtus-vincit.1fr1.net/t269-sora-sora-pas-arrow
Daisy Dixon
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : lolita
Messages : 100
Avatar : Elsa Hosk
Logement : Appartement n°16

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Ven 23 Mai - 14:25
Citation :
il me tarde aussi, elsa est plus que fuckable    
je crois qu'on est quatre avec toi, donc ça va, on survit  I love you 

La petite Brynja n'est pas mal non plus  Ah ouais 4 ça reste bien dans le domaine de la survie quand même haha

Alexa je suis enchantée de rencontrer une nouvelle de mes 3 futures compatriotes !   

Merci tout le monde pour l'accueil chaleureux  I love you  
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t264-daisy-dixon-vas-pas-prendre-u http://virtus-vincit.1fr1.net/t425-daisy-dixon-vas-pas-prendre-un-tambour
Gabriel Epstein
SUBLIME PRINCE OF THE ROYAL SECRET
avatar

Pseudo : isa/SNUFF.
Messages : 755
Avatar : alex libby
© crédits : ma Backflip d'amouuur.
Logement : chambre H2, viens quand tu veux ! Sauf s'il y a un élastique sur la poignée, alors on est occupés.

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Dim 25 Mai - 0:30
VALIDATION

Eh bien, c'est une drôle de Cardinal Life que nous avons là.  Te voilà validée.  Juste un petit détail, si elle est née en décembre 1993, elle n'a pas encore 21 ans puisque nous sommes en Août 2014 dans le jeu. Wink


TU ES VALIDE(E) ⊰ Ca y est, ta fiche est terminée et tu peux rejoindre le jeu. Avant ça, voila le chemin à suivre :

Après ça tu pourras créer ta FICHE DE LIENS et une fois que tu auras posté ton premier rp, tu pourras venir demander ta première mission. Bon jeu
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t42-it-wasn-t-me http://virtus-vincit.1fr1.net/t128-adventure-seeker-on-an-empty-street
Daisy Dixon
STANFORD UNIVERSITY MEMBER
avatar

Pseudo : lolita
Messages : 100
Avatar : Elsa Hosk
Logement : Appartement n°16

MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   Dim 25 Mai - 0:34
Oups ! Je me disais bien que je m'étais emmêlée les pinceaux avec cette histoire d'années, je vais changer ça tout de suite ! Merci  Wink 

_________________
the wild side
But she never lost her head, even when she was giving head, she says hey babe, take a walk on the wild side. Said hey babe, take a walk on the wild side. And the coloured girls go doo doo doo doo
apache.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t264-daisy-dixon-vas-pas-prendre-u http://virtus-vincit.1fr1.net/t425-daisy-dixon-vas-pas-prendre-un-tambour
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour   
Revenir en haut Aller en bas
 

Daisy Dixon - Vas pas prendre un tambour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Qui sera les heureuses *Bah oui, c'est des filles cette fois ! XDD* ... *Roulement de Tambour*
» désireux de prendre une bbox mais frileux
» Découragé !!!!!!! combien de temps peut prendre un gps pour se mettre à jour ?????????
» normal que mon gps garmin nuvi 250 me fait prendre les sens interdit.
» Bonne fête, Daisy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRTUS VINCIT △ THIS GAME IS GONNA KILL YOU :: GESTION DU PERSONNAGE :: Fiche de présentation :: Fiches validées-