BIENVENUE A STANFORD
Virtus Vinctis (Le courage vainc) aime cultiver le mystère. Qui sont-ils ? Quelle influence ont-ils réellement ? Vous avez très peu de détails. Ils semblent être partout, ils voient tout, rien ne leur échappe. Les preuves de l'existence de cette obédience remontent à la naissance même de l'université de Stanford. On murmure quelques noms de personnages illustres l'ayant intégrée tels que J.F. Kennedy, Herbert Hoover, Larry Page et Sergueï Brin : fondateurs de Google, ou encore Evan Spiegel : fondateur de Snapchat(...) INFORMATIONS Votre pseudo doit contenir un prénom et un nom, aucune initiale n'est acceptée.
Aucun nombre de ligne n'est demandé dans le jeu. Cependant, un bon niveau de français est exigé.
Ne négligez surtout pas les annexes, elles sont importantes pour une bonne compréhension du jeu et de l'environnement dans lequel évolue votre personnage.
Virtus Vincit a ouvert ses portes le 17/05/2014.


CONTEXTE | CONCEPT | GROUPES | STANFORD | INVITES
MINI-SCENARIOS | PRESENTATION | BOTTIN | SUGGESTIONS | ACTUALITE

ALEXA MORTON
FONDA | MP
△ Backflip/Elise
PrésenteMon image

GABRIEL EPSTEIN
FONDA | MP
△ SNUFF/Isabelle
PrésenteMon image

OWEN KEARNEY
ADMIN | MP
△ INK PANTHERS
Andréa
Présence réduiteMon image

MOIJA FEARLESS
MODO | MP
△ Wistful/Pauline
PrésenteMon image

ELEANOR GRAY
MODO | MP
△ Hypnotised
Emeline
PrésenteMon image
L'EQUIPE DE VIRTUS VINCIT
N'hésitez pas à nous contacter si besoin!




VIRTUS VINCIT
week-end d'integration
VOUS Y RENDRE
INDICES TEMPORELS Le jeu commence en AOUT 2014. C'est le début d'une nouvelle année. La rentrée des classes.
LA METEO LOCALE L'après-midi, il fait entre 25° et 30°C. Le soleil est au rendez-vous, c'est encore l'été alors profitez-en !
LES FORUMS PARTENAIRES
▯▯▯▯▯
© VIRTUS VINCIT L'intégralité du forum (concept, design, etc.) appartient à ses créateurs. Merci de bien vouloir respecter leur travail. Toute copie sera sanctionnée.
BIENVENUE SUR VIRTUS VINCIT
Nous vous rappelons que le RP se situe actuellement en Août 2014 pour la rentrée des classes.

Partagez | 
 

 make a wish (owen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Moija Fearless
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : Wistful / Pauline
Messages : 369
Avatar : la skriver
© crédits : avatar (applestorm)
Logement : chambre universitaire avec Zoé Blossom (F2)

MessageSujet: make a wish (owen)    Mar 20 Mai - 13:25



MOIJA & OWEN
T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? @SexFriends

Le retour des vacances, le retour difficile à la réalité. Moija avait passé les vacances au Brésil, loin de tous. L'éloignement avait été dur au début, et puis elle s'est faite à la vie des Brésiliens, le départ fut un déchirement. Son retour, elle l'attendait au fond, elle attendait de revoir celui qu'elle aimait : Moses. Mais elle attendait aussi de revoir ses amis, ceux qu'elle aimait aussi après tout. Traînant sa valise derrière elle, son regard s'aventura sur la bâtisse imposante de l'université de Stanford qu'elle aurait voulu oublier. Elle n'avait pas vu son père avant de venir ici, elle avait fait tellement rapidement pour troquer sa valise des vacances contre celle de l'université, qu'elle avait vu toute sa famille en coup de vent, moins elle avait à faire à eux, mieux elle se portait. Lunette de soleil sur le bout du nez, cheveux au vent, robe longue, elle se sentait encore en vacance pourtant, elle savait que tout ça était fini pour de bon. En posant sa valise sur son lit, elle se sentit nostalgique et voulait continue de ressentir cette joie d'être libre, sans contrainte. Attrapant son téléphone, elle composa le numéro d'Owen et avant d'appuyer sur le bouton vert, elle réfléchit deux secondes ... Ne devait-elle pas appeler Moses (bien qu'elle ait passé plus d'une heure au téléphone avec lui dans le taxi en retournant chez elle.), ne devait-elle pas passer du temps avec lui, plutôt qu'avec un autre. Un soupir s'échappa de ces lèvres et elle appuya sur la touche, après tout, elle n'allait pas se prendre tout de suite. Une sonnerie, deux sonneries, puis une troisième et Moija tomba sur le répondeur de son ami. Un sourire s'afficha sur ses lèvres à l'attente de sa voix. Une flemme soudaine l'envahit et elle décida de lui envoyer un message écrit plutôt que vocal, de toute façon, il ne l'écouterait sûrement pas. Ses doigts s'activèrent sur le clavier du téléphone : « Tu me manques ! On se retrouve au Wishing Tree pour se la coller ? » Quel romantisme ... Le Wishing Tree c'est le bar des étudiants quand quelqu'un y va, il est sûr de connaître la moitié des personnes à l'intérieur. Troquant sa longue robe décontracte contre une plus courte et beaucoup plus près du corps. Elle décida d'y aller à pied, après tout, elle avait le temps. Pourquoi ? Parce que le temps qu'Owen ouvre le message, lise le message, comprenne le message et la rejoigne, elle avait le temps d'y aller à pied et de profiter encore du soleil et de la température agréable de l'extérieur. Une clope à la bouche, elle attendait dehors. S'accroupissant le long du mur, elle écrasa sa clope et l'envoya directe dans une bouche d'égout. Sourire béat, elle aperçut au loin Owen et courra jusqu'à lui, sautant sur son dos, elle laissa un rire s'échappait de ses lèvres avant d'embrasser sa joue. « Tu sais que je t'aime et que tu m'as manqué toi ! » Non, madame n'était pas bourrée.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t38-she-s-like-the-wind http://virtus-vincit.1fr1.net/t140-shot-me-down-bang-bang-moija#900
Owen Kearney
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : INK PANTHERS™
Messages : 421
Avatar : felix bujo, le divin.
© crédits : aeroplane.
Logement : chambre H1 (ru).

MessageSujet: Re: make a wish (owen)    Mer 21 Mai - 19:09
MOIJA & OWEN
Je veux pas mourir en caleçon.
C'était dur le retour à l'université. Tu entamais ta septième année. C'était pas rien, c'était plus rien. Tu connaissais le rituel par cœur. Le retour aux résidences, la découverte de la tête de ton colocataire. C'était presque devenue une habitude. C'était ça tous les ans. Tous les ans la même rengaine. Sept ans que tu côtoyais les quartiers. Tu connaissais les dortoirs presque aussi bien que les fonds de tes poches. Tu connaissais les moindres secrets, les moindres recoins du bâtiment. Tu connaissais le gardien aussi. Tu connaissais beaucoup de monde. Sept ans que tu étais là, et il t'en restait encore trois à endurer. Ça devenait long, ça devenait de plus en plus dur. Mais quel bonheur, ça a été de savoir que ton master était validé. Que tu l'avais, et que le doctorat t'ouvrait ses bras. Deanna serait fière de toi, mon petit. Elle serait fière de voir où tu en es aujourd'hui, de voir à quel point tu te bats pour elle, pour réussir. Tu te bats chaque jour un peu plus contre la peur et les larmes. Tu restes souriant, tu restes faux. Tu restes planqué derrière cette carapace, celle que tu t'es forgé. Depuis toujours elle est là, depuis toujours les gens te voient comme ça. Y a des jours où tu voudrais être invisible et pouvoir pleurer celle que tu aimais, mais tu ne peux pas. Tu ne te le permets pas. Sinon, ça pourrait te couler au fond du trou. Ça pourrait briser ton ambition, briser tes rêves. Alors tout simplement, tu restes celui que tu as toujours été.
Songeur, tu poses le regard sur ton avant-bras droit où tu y lis le prénom de celle qui t'as toujours chéri. Le prénom de ta mère est ancré sur ta peau. C'est doux et tendre sur ta peau. Son prénom semble effleurer la peau de ton avant-bras. Tu avais gravé son nom à jamais. Comme une preuve d'amour, un manque, comme un souvenir, une fierté. Tu étais fier d'elle, elle s'était battue jusqu'à la fin, pour toi, pour sa famille. Elle avait été forte. A toi de l'être maintenant, pour elle. Une larme coule sur ta joue. Tu ne dois pas craquer, tu ne peux pas. Restes fort, te dis une petite voix dans ta tête. Tu es là, au milieu de la pièce, assis sur ton lit. Tu es seul. Ton colocataire n'est pas encore arrivé, heureusement. Tu laisses couler une larme, sur ton autre joue. Et alors tu les balayent d'un revers de main. Tu te redresses sur le lit et alors ton regard quitte ton avant-bras pour se déposer sur ton téléphone. Un appel manqué et un texto. Tout deux de la part de Moija. Moija, Moija, une fille géniale. Un sourire se dessine alors sur ton visage. Tes yeux reprennent leurs aspects normaux. Ton air change en tout point. Tu lis le texto en question. Rendez-vous au Wishing Tree pour se la coller. Cette fille là était adorable. Elle était drôle, elle était amusante, elle était joueuse. Elle était la fille parfaite à tes yeux, celle avec qui tu pouvais t'entendre et parler sans te prendre la tête. Celle avec qui tu pouvais faire milles et une choses. Moija était une fille surprenante. Elle te surprenait souvent, avec ses blagues pas drôles, ses remarques débiles et son rire ravageur. Elle comptait pour toi. Et c'était pas rien. C'était même un cas exceptionnel, une véritable exception.
Tu enfiles des vêtements plus décontractés, plus propres aussi. Tu pris même le temps de te faire beau pour sortir. Tu passes la main dans tes cheveux pour les dompter plus facilement, pour les placer correctement. Tu quittes la chambre un peu plus tard. Le Wishing Tree, tu le connaissais bien ce bar. Un bar incontournable dans le coin. Tu marches jusque là-bas, l'air confiant et décidé à te changer un peu les idées. Quand tu arrives à proximité, tu aperçois Moija. Tu n'as même pas le temps de dire quoi que ce soit, qu'elle te saute dessus. Physiquement parlant. « Tu sais que je t'aime et que tu m'as manqué toi ! » Tu sens ses lèvres se poser sur ta joue. Tu ne peux pas t'empêcher de sourire en l'écoutant. « Toi aussi, tu m'as manqué. » Tu la laisses descendre de ton dos et tu te tournes alors face à elle. Elle a pas changé depuis la dernière fois que tu l'avais vu. En fait, si, elle était peut-être un peu plus bronzée. Tu passes tes bras autour de ses épaules et tu la ramènes contre toi. Tu la serres doucement dans tes bras et déposes un baiser sur le haut de son front. « Ça me fait plaisir de te voir. J'en avais besoin, je crois. » Dis-tu accompagné d'un petit rire.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t41-untitretoutconcom#426 http://virtus-vincit.1fr1.net/t127-la-connerie-c-est-la-decontraction-de-l-intelligence
Moija Fearless
INTIMATE SECRETARY
avatar

Pseudo : Wistful / Pauline
Messages : 369
Avatar : la skriver
© crédits : avatar (applestorm)
Logement : chambre universitaire avec Zoé Blossom (F2)

MessageSujet: Re: make a wish (owen)    Ven 23 Mai - 12:56



MOIJA & OWEN
T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ? @SexFriends
Owen ça faisait plus de deux mois qu'elle ne l'avait pas vus. Qu'elle n'avait pas pu rigoler à en avoir mal au ventre avec lui. Rendre les gens fous, se rendre totalement fous voilà leur petit bonheur, voilà comment leur entente s'organiser. Il était plus vieux, mais elle ne le remarquait pas. Il rentrait dans ses délires, elle en faisait de même. Qu'importe la différence d'âge, qu'importent les idéaux différents qui les séparent, ils sont amis et ne changeront rien dans leur relation. Son pied vient taper dans un petit caillou qui se retrouva à quelques mètres d'elle. La sensation de taper dans quelque chose la rendait toujours heureuse. Le Soccer, ça lui manquait plus que tout. Les mains dans les cheveux, elle les ramène tout en-avant provoquant un tourbillon de cheveux rebelles. Le soleil se couchait petit à petit, et le ciel était tout simplement magique. Un camaïeu d'orange se dessinait dans le ciel pourtant si bleu et le regard de Moija ne put se détourner de ce paysage fantastique.

L'arrivé d'Owen, l'avait rendu encore plus jovial et elle n'avait pas pu s'empêcher, de lui sauter sur le dos telle une enfant de cinq ans. Laissant pendre ses bras autour de son cou, elle avait un sourire béat sur le visage. « Toi aussi, tu m'as manqué. » Au fond, ça lui faisait plaisir d'entendre ça de sa part, il aurait pu tout simplement laisser sa phrase en suspend en répondant seulement par un sourire sincère. Il avait pourtant pris cette peine de lui répondre la même ce qui lui fit plaisir. Redescendant de son dos. Elle se stabilisa sur ses pieds et se laissa faire. Se retrouvant rapidement dans les bras d'Owen. Moija en profita pour se souvenir de chaque petite chose qui faisait que son ami était unique à ses yeux. Les lèvres d'Owen rencontrèrent son front et elle ne cessa d'afficher ce sourire qui était au final sa marque de fabrique. Tout le temps souriante, jamais déprimante. « Ça me fait plaisir de te voir. J'en avais besoin, je crois. » Vraiment ? Elle le regarda un instant inquiète, puis laissa passer cette phrase. Après tout s'il voulait parler de quelque chose, il savait qu'il pouvait avoir toute confiance en Moija et qu'elle serait à son écoute. « C'est parce que je lis dans tes pensées. » Laissa telle sous-entendre, tout en le traînant à l'intérieur du bar. Le retour des vacances d'été se faisait ressentir. Le bar était bondé de jeune étudiant fêtard. Se faufilant à travers la foule, elle ne lâcha pas la main d'Owen jusqu'à ce qu'elle atteignît le bar. Ses deux mains reposèrent sur le plan de travail en bois et d'un signe héla le barman. « Alors tes vacances ? » Demanda-t-elle par pure politesse. Commandant un Gin Fizz, elle laissa le choix à Owen de passer la commande qu'il souhaitait. Retournant dans les bras d'Owen, elle rigola. Il allait la prendre pour une folle, mais tant pis. « Je suis vraiment trop contente. » Répéta-t-elle. « Nos conneries m'ont manqué, j'espère que t'es prêt à recommencer comme il se doit cette année. » Ajoute-t-elle un petit sourire au coin des lèvres. Elle plaignait déjà les gens à l'intérieur de cette pièce qui allait subir les foudres maléfiques d'Owen et Moija.

_________________

Not A Bad Thing.
Revenir en haut Aller en bas
http://virtus-vincit.1fr1.net/t38-she-s-like-the-wind http://virtus-vincit.1fr1.net/t140-shot-me-down-bang-bang-moija#900
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: make a wish (owen)    
Revenir en haut Aller en bas
 

make a wish (owen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Please turn aside and make way for Biwi \o/
» Make your horse [Graphisme]
» He said "I am the devil, boy, come with me And we'll make many storms" + the-last-shewolf
» Mister Minister
» Owen.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIRTUS VINCIT △ THIS GAME IS GONNA KILL YOU :: PALO ALTO :: Centre ville :: The wishing tree-